Cet article date de plus de 4 ans

Journée mondiale de lutte contre l’homophobie : à Dijon, rencontre avec un militant

Dominique Ganaye est militant associatif à Dijon, administrateur de l'association CIGaLes. Son combat, il le mène au quotidien et il en parle aujourd’hui, journée mondiale de lutte contre l’homophobie.
France 3 Bourgogne a rencontré Dominique Ganaye Administrateur de l'association CIGaLes, pour a journée mondiale de lutte contre l'homophobie.
France 3 Bourgogne a rencontré Dominique Ganaye Administrateur de l'association CIGaLes, pour a journée mondiale de lutte contre l'homophobie.
Dans la rue, quand on l’insulte, Dominique Ganaye répond immédiatement : « tu me dis ça ok, mais je te rappelle que c’est une insulte homophobe punie par la loi. Peut-être que tu peux réfléchir : quand tu dis ça ça porte. »
durée de la vidéo: 01 min 55
Journée mondiale de lutte contre l’homophobie : à Dijon, rencontre avec un militant

Combat quotidien

Ce militant associatif mène son combat au quotidien depuis les années où on a vu apparaître le Sida. Depuis il y a eu le Pacs en 1999, le mariage pour tous 2013... Des vraies victoires pour le militant qu'il est, mais qui ne suffisent pas : « Il y a encore beaucoup à obtenir la Pma, la Gpa, pour que les couples soient vraiment sur un pied d’égalité », estime-t-il.

Violence

Mais si les lois ont changé, les mentalités pas toujours. C'est ce qui inquiète Dominique qui rencontre souvent des jeunes stigmatisés ou rejetés : « il y a peut-être moins de personnes qui souffrent d’homophobie, mais celles qui en sont victimes en souffrent de façon plus prégnante et plus violente », résume Dominique Ganaye.

Dans le rapport annuel qu'elle vient de publier l'association SOS-Homophobie relève une augmentation de près de 20 % des actes homophobes en France entre 2015 et 2016.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgbt+ société