Ski : le train de "la Gentiane Bleue", qui relie Dijon à Métabief, circulera-t-il cette année ?

Ce lundi 8 janvier, le compte X (anciennement Twitter) "TER BFC Trafic" annonce que la Gentiane Bleue ne circulera pas entre Dijon (Côte-d'Or) et Métabief (Doubs) en 2024. La ligne de train permettait aux Bourguignons de rallier les pistes de ski à moindre coût depuis plus de 35 ans.

C’est une information qui vient des réseaux sociaux et du compte X (anciennement Twitter) "TER BFC Trafic". La Gentiane Bleue ne circulera pas en 2024.

Au départ de Dijon (Côte-d’Or), la ligne permet depuis plus de 35 ans de rallier en un peu plus d'une heure et demie la station de ski de Métabief, dans le Haut-Doubs, en passant par Genlis, Auxonne (Côte-d’Or) et Dole (Jura). 

Le TER terminant sa route à la gare des Longevilles, il faut ensuite prendre une navette autocar pendant 20 à 25 minutes pour arriver au pied des pistes.

51 euros pour les adultes, moins de 26 euros pour les enfants

Un dispositif mis en place par la SNCF et la Région et actif en général quatre jours par an, sur les week-ends de janvier et février. Le tout à prix réduit. Le billet de TER, le forfait de ski, les navettes de bus entre la gare et la station ainsi que l’assurance coûtaient l’année dernière 51 euros pour les adultes et 26 euros pour les enfants de 5 à 12 ans.

Sur les réseaux sociaux, des internautes regrettent la décision. "La Gentiane Bleue faisait le bonheur des Dijonnais depuis les années 80. C'était un accès aux sports d'hiver pour les plus modestes !", écrit un utilisateur de X.

"Pas de train La Gentiane Bleue en 2024... L'idée était sans doute trop bonne", commente le compte TER Dijon-Chalon-Mâcon (précision, ce compte n’est pas affilié à la SNCF).

Du côté de la station de Métabief, personne n'est en mesure de nous confirmer l'arrêt de la Gentiane Bleue cette année. "C'est la SNCF et le Syndicat Mixte du Mont-d'Or qui s'en occupent. On attend des informations de ces deux partenaires, mais on n'a aucun élément", nous glisse-t-on.

Pour l'heure, ces acteurs ne nous ont pas répondu, tout comme la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ils n'ont pas non-plus fourni d'explications à Cédric Journeau, représentant régional de la Fédération des usagers des transports en Bourgogne Franche-Comté (FNAUT). La SNCF nous a juste indiqué devoir s'entretenir à ce sujet avec le conseil régional.

"C'est une très mauvaise nouvelle"

"J’attends confirmation de la Région. Tout cela demande une précision supplémentaire. Mais si c'est le cas, notre position est franche, c’est une très mauvaise nouvelle. Il y avait un bel outil de mobilité différente de la voiture", nous explique Cédric Journeau.

Chaque année, les Bourguignons étaient nombreux à emprunter la Gentiane Bleue. "C’était extrêmement utilisé, avec des taux de remplissage des fois au-delà de 100 %. Vous avez la possibilité de prendre le train, de ne pas vous embêter avec la voiture. Et ça permettait aux personnes de l'agglomération dijonnaise et de Côte-d'Or d'aller skier à proximité", décrit Cédric Journeau.

La FNAUT cherchera à s'entretenir avec les représentants de la SNCF et de la Région dans les prochains jours. "C'est quand même assez étonnant. Est-ce que c'est pour des raisons matérielles, financières ? Si ça perdure, ce serait absurde. Après la forte affluence lors des vacances de Noël, la Région avait su réagir avec la mise à disponibilité de matériels, c'était très positif. Quand on veut, on peut. Et pour la Gentiane Bleue, on pourra", conclut Cédric Journeau.

À noter que ces dernières années, le train ne circulait que si 80 % du domaine skiable de Métabief était ouvert. L'année dernière, certains trajets avaient dû être annulés pour cette raison.

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité