Enfin ! Les trains circulent à nouveau sur la ligne Nevers-Dijon... mais seulement jusqu'au Creusot

Cinq mois après le début des travaux sur la ligne Nevers-Dijon, la première étape est enfin arrivée à son terme. À partir de ce samedi 23 décembre, les TER peuvent à nouveau circuler jusqu'au Creusot (Saône-et-Loire).

Un cadeau de Noël avec quelques jours d'avance. Ce samedi 23 décembre, la SNCF a rouvert à la circulation des TER la première partie de la ligne Nevers-Dijon. Concrètement, les trains peuvent à nouveau circuler entre la Nièvre et Le Creusot, en Saône-et-Loire.

"Il fallait absolument rajeunir et régénérer le réseau, puisque certains composants avaient 50 ans d'âge", explique Maxime Chatard, directeur territorial de SNCF Réseau en Bourgogne-Franche-Comté. "Le chantier a été difficile, mais nous sommes fiers d'être au rendez-vous." Pour rappel, les travaux ont débuté le 10 juillet dernier.

Pour l'ensemble des voyageurs, on va revenir à un début de normalité.

Michel Neugnot,

vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté en charge des transports

Au total, 137 millions d'euros ont été investis par la région pour permettre cette rénovation. "Il s'agit du plus gros investissement jamais réalisé dans la région, hormis pour le TGV", précise Michel Neugnot, vice-président de la Région en charge des transports. "Cette réouverture marque le début de la fin d'un très grand chantier."

► LIRE AUSSI - Travaux sur la ligne SNCF Nevers-Dijon : nous avons fait le trajet avec le bus de substitution, "3h30, c’est long"

Une réouverture qui est, évidemment, bien accueillie par les usagers. "Pendant la fermeture, ça a été un peu la galère", indique Angélique, une voyageuse venue de Tours. "Il fallait s'arrêter ici, attendre une heure à Nevers... le voyage était très long."

"Nous ne gagnons rien avec ces travaux"

Pour autant, certains n'ont pas manqué de critiquer l'absence "d'amélioration concrète" sur la ligne, parmi lesquels Denis Thuriot, maire (Renaissance) de Nevers. "Nous ne gagnons rien avec ces travaux. Peut-être un peu plus de confort, mais rien d'autre : pas de nouvelle voie, même pas de temps de trajet. On voit bien que la Nièvre reste la grande oubliée des aménagements, alors que Nevers est la gare la plus fréquentée entre Paris et Clermont-Ferrand."

Je me réjouis qu'on ait plus de confort, mais pas d'amélioration du temps de trajet, ce n'est pas digne du 21ème siècle.

Denis Thuriot,

maire (Renaissance) de Nevers

À noter que les TER pourront à nouveau circuler sur toute la ligne à partir du 17 février 2024. En attendant, pour les voyageurs de Nevers à Dijon, il faut toujours prendre le bus à Étang-sur-Arroux.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité