Le Département de Côte-d'Or pourra gérer à terme l'autoroute A38 entre Pouilly-en-Auxois et Dijon

Le Ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune l'a annoncé au Président du Conseil Départemental François Sauvadet : l'autoroute A38 sera transférée au Département, pour son exploitation et sa gestion.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'était une volonté de longue date pour le Président François Sauvadet : obtenir la délégation de gestion de l'autoroute A38, en expérimentant de nouveaux transferts de compétence entre l'Etat et les Départements.

Le Département candidat en Juin dernier

Le département gère déjà un réseau routier de 5700 kilomètres. Cette charge a permis d'affiner sa "connaissance fine des problématiques afférentes et dispose des moyens et des compétences pour assumer cette nouvelle charge", selon un communiqué du Conseil Départemental reçu vendredi 6 janvier.

En juin dernier, à l’heure de délibérer pour présenter la candidature du Département à la reprise des routes nationales traversant la Côte-d’Or, le Président Sauvadet soulignait qu'il avait déjà fait savoir "à plusieurs reprises, que le Département se porterait candidat pour la reprise de l’A 38 Dijon – Pouilly-en-Auxois, qui est un axe structurant pour connecter l’agglomération dijonnaise à l’Ouest de notre département et à l’A 6 en passant par la vallée de l’Ouche et l’Auxois."

Le but était d'éviter de rendre cette section autoroutière payante. Elle permet de desservir la vallée de l'Ouche et de rejoindre l'A6 : "Je ne veux pas qu’à terme, cette autoroute soit concédée et qu’un péage payant y soit installé. Je refuse de prendre ce risque et c’est pourquoi je vous demande de m’autoriser à présenter la candidature du Département à la reprise de cette route." avait déclaré François Sauvadet.

Un autre transfert de compétences va s'effectuer : la Métropole de Dijon récupérera la gestion de la LiNo et de la Rocade Est.

Cette décision du Ministère des Transports sera publiée dans les prochains jours au Journal officiel et sera effective au cours de l’année 2023, au terme des négociations concernant les conditions du transfert (second semestre).