Le DFCO met fin à une série de 12 défaites consécutives en s'imposant face à Nice (2-0)

Alors qu'il pouvait mathématiquement être relégué en Ligue 2 dès ce dimanche, le DFCO a eu un sursaut d'orgueil face à Nice et s'est imposé 2 buts à 0. Le club met fin à une série de 12 défaites consécutives, un record en Ligue 1.

Enfin une victoire pour Dijon.
Enfin une victoire pour Dijon. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Le DFCO a mis fin ce dimanche 18 avril à une série de 12 défaites consécutives en s'imposant à domicile contre Nice (2-0). Dijon compte désormais 18 points au classement mais reste à 13 longueurs de Nîmes, actuellement barragiste (18e), alors que Nice est 10e (43 pts).

Le dernier succès de Dijon remontait au 23 décembre, contre Nîmes (3-1) pour la 17e journée. Le club n'avait plus gagné à domicile depuis le 7 mars 2020 contre Toulouse (2-1). C'est la première victoire depuis le début de la phase retour, la troisième en tout cette saison.

"Je suis heureux de voir des sourires, même si nous restons humbles, a indiqué en conférence de presse d'après-match l'entraîneur dijonnais David Linarès. J'ai aimé l'état d'esprit général. On a montré qu'avec un tel état d'esprit, rien n'est impossible."

"La première période s'est jouée sur un faux rythme, il y a eu ensuite un changement de rythme et nous avons fait la différence, a-t-il ajouté. Il nous reste cinq matches à jouer, et nous voulons montrer notre meilleur visage."

Je suis heureux que les buts aient été inscrits par Fouad Chafik et Yassine Benzia, pour qui les derniers mois n'ont pas été faciles, et qui ont toujours eu une attitude irréprochable.

David Linarès, entraîneur du DFCO


 

Chafik délivre l'équipe

Face à une équipe niçoise qu'ils avaient déjà dominée (3-1) au match aller, les Dijonnais ont inscrit en une rencontre près de la moitié des buts marqués sur leur pelouse depuis le début du championnat (5).  Ils ont fait la différence en seconde période, après 45 premières minutes sans grand intérêt, hormis un tir de Rony Lopes, détourné par Saturnin Allagbé (39).

Fouad Chafik a délivré son équipe en expédiant dans la lucarne gauche de Walter Benitez une frappe puissante, après un tir de Roger Assalé dévié par un défenseur niçois (1-0, 49). Puis Yassine Benzia a transformé un penalty accordé après une main de William Saliba dans la surface (2-0, 77).

L'international algérien, recruté en janvier 2020 et éloigné des terrains pendant huit mois après une grave blessure à la main gauche qu'il s'est faite en mai dernier dans un accident de buggy, en a profité pour marquer son premier but avec Dijon.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dijon fco football sport ligue 1