Les chiffres de la lutte contre les trafics de drogue en Côte-d'Or

Ce jeudi 7 octobre, la préfecture de la Côte-d'Or publie les chiffres de la lutte contre les trafics de stupéfiants dans le département. Entre juillet et septembre, 413 opérations ont été menées par les forces de l'ordre, permettant de réaliser des saisies de plus d'1,8 millions d'euros.

Alors que les règlements de compte sur fonds de trafic de drogue s’enchaînent à Dijon depuis plusieurs semaines, la préfecture de Côte-d’Or publie ce jeudi 7 octobre les chiffres de la lutte contre le trafic de stupéfiants. Entre les mois de juillet et septembre 2021, près d’1,8 million d’euros de saisie ont été réalisés par les forces de l’ordre.

"La lutte contre le trafic de drogue mobilise chaque jour les effectifs de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes, de l'autorité judiciaire et de l'administration pénitentiaire et de tous les services de l'État", précise le communiqué de la préfecture du département.

Les services du ministère de la Justice font savoir que 413 opérations pour combattre l’économie souterraine ont été réalisées durant le troisième trimestre de l’année, pour un total d’1,8 millions d’euros de saisies.

164 personnes mises en cause

Dans le détail, 103,26 kg de cannabis, 1,82 kg de cocaïne, 764 g d’héroïne, 49 368 cachets d’ecstasy, 182 857 euros en numéraire et 14 armes à feu ont été récupérés. "Ces opérations ont conduit à à la mise en cause de 164 personnes", ajoute la préfecture de Côte-d’Or.

Des chiffres communiqués dans une période de violences entre bandes rivales sur fonds de trafic de drogue dans le secteur de Dijon. Ce vendredi 1er octobre, une fusillade a été perpétrée dans le quartier de la Fontaine d’Ouche. Une probable réaction d’après les pistes des forces de l’ordre à une précédente offensive à la kalachnikov le 19 septembre dernier dans le secteur et à l’attaque d’une voiture-bélier dans le restaurant So Wok du centre-ville de Dijon 3 jours plus tard.

À travers cette annonce, la préfecture de Côte-d’Or entend ainsi montrer qu’elle agit dans la lutte contre les réseaux de stupéfiants et qu’elle s’attaque au porte-monnaie des dealers.

Depuis le début de l’année, l’équivalent de 5,2 millions d’euros ont été soustraits par les forces de police dans le cadre d’intervention ciblant les trafics de stupéfiants.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers société police sécurité