• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Messigny-et-Vantoux : ils vous attendent à la S.P.A.

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Dans les refuges, des centaines de chiens, chats, et autres animaux de compagnie attendent de trouver une famille aimante. La SPA a organisé des journées portes ouvertes les 6 et 7 Octobre. Beaucoup d'animaux sont encore à adopter. 

Par Caroline Jouret

A la S.P.A. où on prend soin de ceux qui n'ont pas eu de chance, on fait très attention à ce que toutes les conditions soient réunies pour que les adoptions se passent au mieux autant pour les maîtres que pour les animaux. On peut avoir un coup de coeur, mais ça ne suffit pas. Il faut tenir compte du caractère de l'animal, de sa taille, de son énergie... Le profil de l'adoptant est également très important. C'est même l'un des facteurs essentiels pour une adoption réussie.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Si vous habitez un appartement, mieux vaut ne pas prendre un grand chien qui a besoin de courir et de se dépenser. Ce n'est qu'un exemple, mais parmi tous les animaux placés à la S.P.A. il en a toujours sûrement au moins un qui peut correspondre à ce que vous recherchez. 
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Dans le refuge de Messigny-et-Vantoux 80 chiens et 70 chats sont prêts à être adoptés. 
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Lors des journées portes ouvertes ds 6 et 7 octobre, une dizaine d'animaux seulement ont été promis à l'adoption. Leur futurs propriétaires viendront bientôt les chercher.
 
Un chien pris en charge par la SPA (image d'illustration) / © France 3 Bourgogne
Un chien pris en charge par la SPA (image d'illustration) / © France 3 Bourgogne

Il faut savoir que l'adoption à la S.P.A. a un coût. Les animaux ont été soignés, vaccinés, et stérilisés. Il faut compter entre 200 et 250 euros pour un jeune chien, et 110 euros pour un chat.

Reportage : Valentin Chatelier – Marianne Cazeaux
Montage : Philippe Sabatier
Avec : Françoise Méchin, adoptante - Anthony Demarseille, bénévole à la SPA Messigny - Sylvie Boillot, présidente de la SPA Messigny
 

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus