• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le mois de l'économie sociale et solidaire est ouvert, où l'argent content

L'épicerie Epi-Sourire à Dijon
L'épicerie Epi-Sourire à Dijon

Le Mois de l’Economie Sociale et Solidaire s'est ouvert ce lundi 26 octobre,rendez-vous incontournable qui a pour vocation de faire découvrir au plus grand nombre une autre façon de concevoir l’économie, à travers plus de 2000 manifestations diverses.

Par Christophe Tarrisse

Qu'est-ce-que le mois de l'Economie Sociale et Solidaire ?


Les 26 Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire (CRESS) et le Conseil National des CRESS (CNCRES) organisent la 8ème édition du Mois de l’économie sociale et solidaire en novembre. Le Mois de l’ESS est devenu le rendez-vous incontournable des citoyens, des entrepreneurs, des étudiants, des salariés, des acteurs publics intéressés par les pratiques et les valeurs de l’économie sociale et solidaire.

Cet événement d’envergure nationale a pour vocation de faire découvrir au plus grand nombre une autre façon de concevoir l’économie, à travers plus de 2000 manifestations diverses : conférence, forum, porte ouverte, marché, projection de film, etc. Le Mois de l’ESS constitue une vitrine de l’Economie Sociale et Solidaire. 

L'économie sociale et solidaire est "un mode d'entreprendre et de développement économique adapté à tous les domaines de l'activité humaine".

L'ESS en chiffres


- 220 000 entreprise françaises implantées localement, elles assurent 10% de l'emploi dans le pays.
-+24% de nouveaux emplois depuis l'an 2000 contre 4.5 dans le privé hors ESS
-Des entreprises qui contribuent à la richesse nationale avec 10% du PIB

Exemple à Dijon avec l'Epi-Sourire


Voir le reportage de Muriel Bessard et Daniel Waxin avec :
-Christine Corneloup responsable d'activités à Episourire
-Albin Strohmeier bénévole à Episourire
Mois economie solidaire
Aujourd'hui commence le mois de l'économie sociale et solidaire. De nombreux événements, actions... vont être proposés pendant ces 4 semaines pour mieux connaître un secteur d'activité dynamique et très varié. Car il englobe des entreprises de formes différentes : coopératives, mutuelles, associations, fondations, et qui fonctionnent sur un principe de solidarité et d'utilité sociale. Exemple avec l'une d'elles, à Dijon : l'épicerie Epi-sourire

 

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus