Municipales à Dijon : pourquoi le parti communiste se retire de la liste de François Rebsamen ?

© C.GIUGLIANO / FTVIASTELLA
© C.GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Le Parti communiste de Côte-d'Or devait faire liste commune avec le maire sortant socialiste de Dijon pour les municipales de mars 2020. Mais, le PCF annonce qu’il a retiré son soutien à François Rebsamen.
 

Par B.L.

François Rebsamen, maire PS de Dijon et président de Dijon métropole, a annoncé le 17 janvier qu’il sollicitait un quatrième mandat lors des élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

L’ancien ministre du Travail de François Hollande a précisé que sa liste était soutenue notamment par le Parti communiste.

Mais, depuis la situation a changé car la section PCF de Dijon a décidé de retirer son soutien à la liste conduite par François Rebsamen. Aucun candidat PCF ne figurera sur la liste du maire sortant, déclare le Parti communiste.

 
L'équipe de François Deseille le samedi 18 janvier 2020 / © FTV François Latour
L'équipe de François Deseille le samedi 18 janvier 2020 / © FTV François Latour


Le PCF dit avoir pris cette décision après avoir appris "par voie de presse" que quatre candidat-es présentés par le groupe MODEM et se réclamant de La République en marche (LREM) figurent aussi sur la liste.

"Le PCF est depuis l'élection de Macron opposé à toutes les réformes initiées par le gouvernement et LREM : suppression de l'ISF, baisse des APL, nouvelles attaques contre le Code du travail, réforme des allocations chômage, casse des services publics, de la Sécurité sociale… Depuis un an, de nombreuses luttes se sont développées : Gilets Jaunes, santé, Éducation nationale, SNCF etc..."

"La réforme des retraites aggrave la colère sociale. Le PCF et ses militant-es se sont engagé-es dès le début dans la bataille, avec une participation à toutes les manifestations et caisses de grèves. A contrario LREM est à l’initiative de toutes ces réformes. Pour les communistes de Dijon, il est donc inconcevable de figurer sur une liste avec des gens qui se réclament de LREM quelle qu’en soit la manière", conclut le PCF.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus