Musique : à la découverte du duo dijonnais Mustarde

Claire et Joe Oneglia forment le duo Mustarde. / © Facebook Mustarde
Claire et Joe Oneglia forment le duo Mustarde. / © Facebook Mustarde

Ils se connaissent "depuis longtemps". Frère et soeur, Claire et Joe ont crée le duo Mustarde. À l'occasion de leur venue sur le stand de France 3 Bourgogne lors de la Foire internationale et gastronomique de Dijon, ils se sont confiés sur leur complicité. 

Par Léo-Pol Platet

Des frères Gallagher, aux Beach Boys en passant par les Jackson Five ou Tokyo Hotel, faire de la musique en famille est une formule connue.

Pourtant, Claire et Joe ont attendu avant de se lancer ensemble. Chacun chantait de son côté avec des groupes et des styes différents : le lyrique pour Claire et la musique actuelle pour Joe. En novembre 2017, les deux trentenaires décident de traduire leur complicité en musique et de créer Mustarde.
 
© Facebook Mustarde
© Facebook Mustarde


Nés dans une famille de musiciens, les Dijonnais ont toujours baigné dans le milieu de la musique, depuis leur plus tendre enfance. Ils le confessent aujourd'hui, chanter en famille reste quelque chose à part dans une carrière. "On peut vraiment tout se dire, sans problème, et remettre tout en question" raconte Joe, le guitariste. Surenchère de sa soeur : " On s'engueule aussi parfois ! "

Le 25 octobre 2019, ces derniers ont sorti leur premier EP (comprenez Extended Play, format musical entre le single et l’album) composé de six titres.

Quelques jours plus tard, nous les avons retrouvé sur le stand France 3 Bourgogne-France Bleu Bourgogne à l’occasion de la foire internationale et  gastronomique de Dijon.

Pour cette occasion, le frère et la sœur ont interprété quatre titres : « I am your frenchgirl », « Compassion » et « Le Lac », ainsi qu'une reprise d'« à la faveur de l’automne », de Tété, mais à la sauce Mustarde.
 

Influencé par des sonorités pop anglaises, l’autoproclamé « duo piquant à la sauce dijonnaise » chante en Français comme en Anglais, en fonction de l’ambiance et du thème abordé dans la chanson : « On a remarqué que lorsqu’on interprète des chansons plutôt mélancoliques, on a tendance à les écrire et les penser en anglais » explique Claire. 


Avant de les retrouver dans une prochaine édition de #Studio3, découvrez-les à travers cette interview :
 

▶ Découvrez plus de talents en Bourgogne-Franche-Comté dans #studio3



 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus