• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La musique électro s'empare de l'aéroport de Dijon-Longvic

L'aéroport de DIjon-Longvic a vibré ce week-end sur des rythmes électro. / © Tania Gomes / France 3 Bourgogne
L'aéroport de DIjon-Longvic a vibré ce week-end sur des rythmes électro. / © Tania Gomes / France 3 Bourgogne

Ce week-end, les rythmes électro ont résonné dans un hangar de l'aéroport de Dijon-Longvic. Le festival RISK a rassemblé plus de 800 personnes venues profiter de la musique dans un cadre insolite.

Par M. F. avec Rémy Chidaine

Sous un hangar à avions, plus de 800 personnes se sont laissées transporter par les rythmes électro vendredi et samedi. Pour deux soirées, le festival SIRK a investi l'aéroport de Dijon. Un pari gagné auprès des participants.

"C'est des bonnes soirées, et ils ont toujours des lieux un peu hors du commun", s'enthousiasme une participante. "Ça fait plaisir de voir des week-ends comme ça qui bougent dans notre ville", ajoute un autre.

La musique électro s'empare de l'aéroport de Dijon-Longvic
Ce week-end, les rythmes électro ont résonné dans un hangar de l'aéroport de Dijon-Longvic. Le festival RISK a rassemblé plus de 800 personnes venues profiter de la musique dans un cadre insolite. - France 3 Bourgogne - Rémy Chidaine, Tania Gomes, Cécile Frèrebeau

L'idée de cette soirée était dans les têtes des organisateurs depuis deux ans. Il a fallu attendre la troisième édition pour la réaliser. Faire la fête dans un endroit inédit, cela nécessite une bonne préparation pour se plier aux contraintes de sécurité imposées.

"Ce qu'on aime chez RISK, c'est aller dans des endroits insolites. On passe notre temps à chercher des hangars, des entrepôts, des zones qu'on peut aménager légalement", précise Luc Deren, de l'association RISK qui organise la soirée.

"C'est un aéroport qui est toujours en service. Il y a des vols, notamment ce soir le DFCO qui arrivait de Toulouse. Donc c'est pas chose évident de pouvoir s'installer ici", ajoute-t-il.

Neuf événements en avril

Sur scène, quatre artistes se sont relayés de 23 heures à 6 heures du matin. Décliner les styles musicaux, adaptés au cadre atypique, et les noms qui parlent aux connaisseurs.

"Pour remplir ces lieux, on a besoin d'artistes de renom pour que les gens puissent se déplacer jusqu'à Longvic", détaille Nicolas Giller, chargé de production chez RISK.

"La programmation est très éclectique selon les lieux, selon les événements ou selon les horaires, complète-t-il. C'est ce qui nous intéresse aussi dans la musique électronique. Nous, on est vraiment dans le côté festif et danse."

Après l'aéroport, le festival SIRK s'exportera au cœur de Dijon. À la Vapeur, la péniche Cancale ou dans des lieux surprise, au total neuf événements sont prévus tout au long du mois d'avril. Avec l'ambition de viser large et de faire partager la musique électronique dans la métropole dijonnaise.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus