La “Notiphy Box” permet des promenades dans les vignes en évitant les produits phytosanitaires

Notiphy Box : des boîtes à l'entrée des parcelles de vignes qui ressemblent à des maisons d'oiseaux / © Deaverde
Notiphy Box : des boîtes à l'entrée des parcelles de vignes qui ressemblent à des maisons d'oiseaux / © Deaverde

Comment se promener dans les vignes sans risques pour notre santé ? La "Notiphy Box", inventée par deux biologistes de l’université de Bourgogne, informe les utilisateurs des moments où les vignes sont traitées par des produits phytosanitaires.

 

Par Fatima Larbi

Si à l’entrée d’une parcelle de vigne, vous voyez une boîte accrochée à un piquet, pas la peine d’essayer d’y trouver un livre. Ce n’est pas une boite à livres. Il s’agit d’une "Notiphy Box", l'invention d’une société bourguignonne : Deaverde  qui signifie terre verte en italien. Elle permet aux agriculteurs et viticulteurs de signaler la présence de pesticides dans leurs parcelles, permettant ainsi de préserver les humains de leurs effets nocifs sur la santé.

 
 

"Notiphy Box" : pourquoi  cette invention ?


Lorsqu’ils arrivent dans la région il y a 10 ans, Mario Rega, ingénieur agronome, et Benjamin Bois, enseignant en viticulture et climat, à l’université de Bourgogne, tombent sont sous le charme des paysages viticoles de la région et aiment s’y promener.

Mais, en rentrant chez eux, ils constatent que leurs vêtements sont imprégnés d’une forte odeur de pesticides. Ils font le constat qu’il n’existe aucune possibilité de s’informer pour éviter d’aller dans les vignes au moment où elles sont traitées avec des produits toxiques.

En faisant des recherches ils découvrent que la législation oblige les agriculteurs à porter un équipement de protection quand ils utilisent ces produits et qu’il existe un délai pour rentrer à nouveau dans les parcelles le DRE. Les produits phytopharmaceutiques présentent potentiellement un danger pour la santé humaine. Afin de protéger les utilisateurs des effets indésirables, un délai de rentrée (DRE) est spécifié pour chaque produit et doit être respecté. Un délai difficile à connaître pour celui qui n’a pas pratiqué le traitement et d’une grande lourdeur pour celui qui le fait, car cela fait beaucoup de monde à prévenir : ouvriers agricoles, prestataires, techniciens, riverains, touristes…
 Les produits phytopharmaceutiques un danger potentiel pour la santé humaine / © Deaverde
Les produits phytopharmaceutiques un danger potentiel pour la santé humaine / © Deaverde
Sans le savoir, personne ne respecte la loi. Alors, comment y remédier ? L’idée de notifications phytosanitaires germe dans l’esprit de Mario Rega et Benjamin Bois. C'est ainsi que la "Notiphy Box" voit le jour.

Dans un premier temps, les deux biologistes testent un prototype rudimentaire qui leur permet de valider le concept. Pour améliorer le produit, Ils font appel à l’Institut Carnot et à l’université de Bourgogne. Le prototype s’améliore, il est testé avec la collaboration du Domaine Vincent Latour à Meursault.

Fin 2016, la jeune entreprise Deaverde participe au salon Vinitech à Bordeaux. Autour de son petit stand il y a affluence. Les viticulteurs sont très intéressés. Le prototype répond à leurs besoins. Pendant deux ans, la "Notiphy Box" est testée dans le Bordelais et en Champagne. Depuis le début de l’année 2018, le produit est commercialisé.

"Notiphy Box" : Comment ça marche ?


"Notiphy" est la somme de deux services qui permettent le suivi des traitements phytosanitaires :

Un logiciel permet à la personne qui traite une vigne d’envoyer des informations signalant le jour et le lieu du traitement, la durée et les produits utilisés… Des informations qui sont ensuite envoyées par mail, SMS ou via l’application smartphone "Notiphy". La personne responsable du traitement peut choisir les personnes à qui elle envoie ces données.

Une box matérialise les informations données par le logiciel. Elle ressemble à une maisonnette d’oiseau fixée à un piquet à l’entrée des parcelles. Le professionnel qui pratique la pulvérisation active un boîtier qui émet alors un signal de couleur qui dure tant que la DRE n’a pas expiré.

Pour permettre au plus grand nombre de se protéger des dangers des produits phytosanitaires, une version gratuite est prévue mais elle n’est pas encore déployée. Elle doit donner les informations de base : jour du traitement, lieu et DRE (Délai à observer avant de rentrer dans la parcelle).
Notiphy Box : un boitier émet un signal lumineux le temps que dure la DRE / © Deaverde
Notiphy Box : un boitier émet un signal lumineux le temps que dure la DRE / © Deaverde
Une invention qui permet la protection de ceux qui travaillent dans les vignes, mais aussi de ceux qui gravitent autour. Une invention qui peut aussi s’adapter à d’autres cultures, arboriculture, maraîchage…

Mario Rega, ingénieur agronome, et Benjamin Bois, enseignant en viticulture et climat à l’université de Bourgogne, sont les invités de 9H50 le matin en Bourgogne-Franche-Comté du 27 juin 2018.
 
Re(voir) Mario Rega et Benjamin Bois, invités de 9H50 le matin












 

A lire aussi

Sur le même sujet

Coupe du monde : nous avons suivi le match France – Danemark dans un camping

Les + Lus