Nouvelle mobilisation étudiante à Dijon contre l'expulsion de lycéens

Environ 250 lycéens ont manifesté en solidarité à leurs camarades menacés d'expulsion / © Anne Berger
Environ 250 lycéens ont manifesté en solidarité à leurs camarades menacés d'expulsion / © Anne Berger

Le collectif du lycée le Castel à Dijon rassemblant élèves, parents et professeurs. s'est unen ouvelle fois mobilisé ce jeudi en solidarité à plusieurs élèves menacés d'expulsion. L'un d'entre eux, un élève albanais, est particulièrement visé.

Par YL

C’est dans une ambiance détendue que les élèves et les professeurs du lycée du Castel se sont réunis ce midi, à Dijon. Un nouveau rassemblement en solidarité pour leurs camarades étrangers menacés d’expulsion.

Un élève est particulièrement exposé car il est visé par une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Il s’agit d’un jeune Albanais élève en hôtellerie, qui selon l’une de ses professeurs "maîtrise absolument le français".


Quand je vois qu’on va les expulser alors qu’ils ont commencé à s’intégrer, à apprendre la langue, moi ça me rend folle…

Anaïs Kromicheff, élève de 1ère L

Nouvelle mobilisation lycéenne contre les expulsions à Dijon
Intervenants : Enzo Pontonnier, Elève de terminale L, Anaïs Kromicheff Elève de 1ère L, Christelle Clément Professeur d'histoire-géographie, Bruno Haberkorn Professeur de mathématiques - France 3 Bourgogne - Anne Berger et Dalila Iberrakene


Principal point de friction entre le collectif et la préfecture, la proposition faite au lycéen de rester sur le territoire à condition que ses parents et son frère de 14 ans repartent en Albanie.

Le collectif réclame la régularisation des lycéens étrangers et de leur famille. Après le pique-nique, une manifestation est partie en direction de la préfecture. Le rassemblement s’est cette fois déroulé sans accroc.

Le 9 mai dernier, une manifestation avait rassemblé plusieurs centaines de personnes et quelques incidents avaient éclaté avec les forces de l'odre qui avaient dispersé la foule avec des grenades lacrymogènes.

 

Sur le même sujet

Marie-Monique Robin, journaliste d'investigation, invitée de notre JT 19/20 en Franche-Comté

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne