Pass sanitaire : à partir du 21 juillet, qui sera concerné et comment faire ?

Lors de son allocution le 12 juillet au soir, Emmanuel Macron a étendu la liste des lieux où le pass sanitaire sera obligatoire. L'action se fera en deux étapes, d'abord au 21 juillet puis début août. Mais quels sont les endroits concernés ?
Comment effectuer les contrôles de passe sanitaire dans un centre commercial ? (photo d'illustration)
Comment effectuer les contrôles de passe sanitaire dans un centre commercial ? (photo d'illustration) © B.L. / France Télévisions

Le chef de l’Etat a indiqué que le pass sanitaire serait étendu pour les plus de 12 ans dès le 21 juillet aux « lieux de loisirs et de culture » rassemblant plus de 50 personnes.
Début août, après promulgation d’un texte de loi, le pass sanitaire sera étendu aux cafés, restaurants, centres commerciaux, mais aussi lors des longs trajets en avion, train et car. 

"Une fois de plus, un manque de concertation"

L'annonce est tombée de façon "brutale", pour le président du Medef de Côte-d'Or, David Butet. "On n'est pas contre le principe du pass sanitaire. Mais, dans la forme et la mise en place, une fois de plus, nous n'avons pas été consultés. Nous avons été pris de court avec le Medef National, pour savoir quelle stratégie décider."

Beaucoup de questions se posent, les entreprises qui accueillent du public devront mettre en place les contrôles. David Butet demeure sceptique quant à la mise en oeuvre de la vérification des passes sanitaires : "Il va être très difficile en 15 jours pour mettre en place une organisation comme celle-ci ! Qui va prendre en charge en charge les coûts supplémentaires afin d'effectuer les contrôles ?" 

La question du contrôle des pass sanitaires devient encore plus préoccupante, lorsqu'on évoque les endroits avec des flux importants de personnes. David Butet s'interroge : "comment faire dans un centre commercial pour scanner les pass de tous les clients entrants, renforcer le nombre de vigiles, faire des files d'attente ?"
Autant de questions qui restent pour l'instant sans réponse de la part des pouvoirs publics. 
 

Les entreprises vont devoir s'adapter

Pour l'instant, les entreprises membres du Medef sont en train de se concerter, pour déterminer la marche à suivre d'ici une quinzaine de jours, pour être prêts début août :  "on regarde en termes pragmatiques comment on va s'organiser et rédiger un guide par branches professionnelles."

Le couperet tombé le 12 juillet au soir laisse les entreprises dans un rôle de "gendarme", qui n'est pas forcément prévu d'endosser : "une fois de plus, c'est aux entreprises de s'adapter aux contraintes, alors que le redémarrage économique commençait à reprendre."

Des professionnels compréhensifs

Devant l'annonce de la généralisation du pass sanitaire, les restaurateurs aussi vont devoir s'adapter. Par exemple, Laurent Parra, restaurateur à Beaune, trouve que c'est la seule issue pour sortir de la crise sanitaire : "je suis favorable. C'est la seule recette qu'on a. C'est la vaccination. Si les gens ne se vaccinent pas, on sera obligé de refermer, c'est pas le but. Le but, c'est que tout le monde soit solidaire de ce vaccin et qu'on puisse sortir tranquillement dans un restaurant sans avoir un problème."

Dans les salles de sport : "on s'adapte !"

Pour les salles de sport accueillant plus de 50 personnes, le pass sanitaire sera donc obligatoire dès le 21 juillet. C'est le cas de Urban Soccer, une structure de foot en salle située à Dijon Saint-Apollinaire. Selon Didier Manin, responsable communication, la vérification du pass sanitaire sera "une opération supplémentaire à faire pour notre staff, mais ce n'est pas un problème. Les joueurs qui ont réservé en amont sur internet passent par l'accueil pour obtenir le matériel (ballon et chasubles), donc nos équipes feront la vérification à ce moment-là."

Dans le réseau de ces salles de sport, "on avait appris à vivre avec des règles : gel hydro alcoolique, port du masque dans les parties communes, restrictions de jauge dans les vestiaires et dans le club-house, désinfection du matériel après chaque partie", assure Didier Manin.

D'une façon générale, on ne voit pas de difficulté majeure à faire appliquer le pass sanitaire : "les gens sont habitués, ils sont rigoureux. Cette mesure est une bonne chose et on accompagnera nos clients dans ce sens."

 

Quelles sont les modalités du « pass sanitaire » ?

Le « pass sanitaire » intègre ces dispositifs :

Que contient le passe sanitaire ?

Le « pass sanitaire » est entré en vigueur depuis le 9 juin, conformément au plan de réouverture présenté par le Gouvernement pour accompagner l’augmentation du nombre limite de personnes autorisées dans certains événements / établissements ouverts au public.

Le passe sanitaire n'est pas qu'un certificat de vaccination. Il peut comporter aussi les indications d'un test PCR négatif ou d'un test antigénique négatif. Il peut aussi attester du rétablissement d'une personne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société