Politique : des Bourguignons à la nouvelle direction du PS

Le logo du Parti socialiste / © MAX PPP
Le logo du Parti socialiste / © MAX PPP

Le Conseil national du PS a désigné samedi 8 juillet 2017 à Paris une nouvelle direction collégiale de 16 membres assistés de trois collectifs. François Rebsamen, maire de Dijon et Nathalie Koenders sa première adjointe en font partie.

Par B.L.

La  nouvelle direction du Parti socialiste se compose de 16 membres, huit hommes et huit femmes, assistés de trois collèges (coordination des élus, coordination des territoires, porte-parole), soit 28 personnes en tout.


Les 8 femmes

-Nadège Azzaz
-Ericka Bareigts (A noter que Ericka Bareigts, dont le nom avait été annoncé, déclare ne pas faire partie de la nouvelle direction du PS)
-Nathalie Koenders
-Carole Delga
-Valérie Rabault
-Laurence Rossignol
-Isabelle This Saint-Jean

Les 8 hommes

-Guillaume Bachelay
-Luc Carvounas
-Matthias Fekl
-Jean-Marc Germain
-François Kalfon
-Emmanuel Maurel
-Rachid Temal.

François Rebsamen à la coordination des élus 


Les 16 membres du noyau dur seront assistés de plusieurs membres de droit qui assureront la coordination des élus :
-François Rebsamen, président de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains
-Olivier Faure, président du groupe PS à l'Assemblée
-Christine Revault d'Allonnes : cheffe de file de la délégation française au Parlement européen
-le ou la prochaine présidente du groupe socialiste au Sénat, après le ralliement de Didier Guillaume à la République en marche.


Le Conseil national du PS a aussi désigné :

le trésorier du parti Jean-François Debat

quatre porte-parole :
-Estelle Grelier
-Sébastien Denaja
-Julien Dray
-Karim Bouamrane)


quatre élus chargés de la "coordination des territoires"
-Hussein Bourgi
-Pernelle Richardot
-Emmanuel Grégoire
-Mathieu Klein

Les désignations ont été approuvées à une large majorité des votants (102 pour, 16 contre, 20 abstentions).  

La nouvelle direction collégiale se réunira la première fois le lundi 17 juillet. Elle va élaborer cet été une feuille de route qui sera soumise au vote des militants en septembre. Elle devra aussi préparer les élections sénatoriales et lancer un douloureux plan social, qui sera bouclé à l'automne.

Jean-Christophe Cambadélis restera formellement premier secrétaire du Parti socialiste jusqu'au vote des militants.

A lire aussi

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus