• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pourquoi faut-il encore croire au maintien du DFCO (ou pas) ?

Le DFCO l'emporte à Saint-Etienne / © Vincent Poyer DFCO
Le DFCO l'emporte à Saint-Etienne / © Vincent Poyer DFCO

La défaite à Guingamp, un concurrent direct, samedi a fait plonger le DFCO à la 19e place de la Ligue 1 en position de relégable. Touchés moralement, en manque de points et de buts, les Dijonnais peuvent-ils s'en sortir ?

Par Christophe Tarrisse

Oui, le DFCO peut le faire 


Car les maths sont implacables...A 9 journées de la fin, alors que le sprint final pour le maintien est lancé, le DFCO semble condamner à viser la 18e place, celle de barragiste. Avec 8 unités de retard sur Amiens 17e, l'écart semble bien trop grand. Mais cette 18e place n'est qu'à une seule unité, autant dire rien du tout. Alors il serait bien présompteux d'enterrer de suite les Dijonnais.

Car le calendrier reste ouvert...9 finales à jouer dont 5 à domicile, Gaston Gérard cette terre si inhospitalière pour les visiteurs la saison dernière. Nice, Amiens, Rennes, Strasbourg et Toulouse pour finir, c'est sans doute dans ces 5 matchs qu'il faut chercher une lueur d'espoir. Car Dijon se rendra à Lyon et Paris (certes en train de fêter le titre), et surtout à Caen pour la 34e journée, un match qui vaudra bien cher...

Car Dijon l'a déjà fait en 2017. Et la situation etait pire. 19e après la 33e journée, les Dijonnais avaient fini par 2 victoires, 2 nuls et 1 une défaite et obtenu leur maintien lors de la dernière journée à Toulouse... Un TFC adversaire du DFCO pour l'ultime acte cette saison encore... Un signe.
 


Non, le DFCO n'y arrivera pas


Car sa dynamique est celle d'un relégué. Si l'on enlève le départ canon du début de saison (3 victoires en 3 matchs), le DFCO a un rythme de souffreteux avec seulement 2 victoires et 12 points pris en 26 journées ensuite, soit 0.5pt tous les 2 matchs ! Faites le compte, en suivant ce rythme, les Dijonnais finiraient avec 26 points, il en faudra vraisemblablement 10 de plus...

Car Antoine Kombouaré fait moins bien qu'ODO. La stat est cruelle pour le nouveau technicien dijonnais. Quant Olivier Dall'Oglio tournait à 0.89 point par match, Kombouaré récolte 0.45pt. Si à son arrivée, on avait senti un changement d'état d'esprit, depuis le soufflé est retombé. Le DFCO reste sur 8 défaites et un nul sur les 9 dernières journées. Depuis, la trêve seul Caen a fait pire avec 3 points au compteur.

Car l'attaque est muette. 1 but sur les 7 dernières journées, à l'extérieur, les Dijonnais n'ont plus marqué dépuis le 2 décembre, Julio Tavares son attaquant vedette est muet depuis la 3e journée en championnat, et sa recrue la plus chère, Sory Kaba n'a pas marqué depuis son arrivée au mercato d'hiver. Ou est passée la 5e attaque de la saison dernière ? Son fonds de jeu s'amenuise de sortie en sortie...
 

Sur le même sujet

Foot : Le DCFO est dernier du championnat de Ligue 1

Les + Lus

Les + Partagés