Cet article date de plus de 4 ans

Le promoteur dijonnais Hubert Rouy est décédé dans un accident en Saône-et-Loire

Le promoteur dijonnais Hubert Rouy, fondateur et dirigeant du groupe Seger, est décédé samedi 16 juillet en Saône-et-Loire dans sa résidence secondaire, écrasé sous sa tondeuse autoportée.

Hubert Rouy était âgé de 69 ans.
Hubert Rouy était âgé de 69 ans.
Le drame s'est déroulé en début d'après-midi samedi 16 juillet 2016, à Saint-Symphorien-de-Marmagne, en Saône-et-Loire. Le chef d'entreprise, âgé de 69 ans, était en train de tondre une partie du terrain de sa propriété secondaire, qui était en pente. Le tracteur s'est retourné sur son conducteur, qui s'est retrouvé coincé. 

Hubert Rouy a succombé à une crise cardiaque et n'a pu être ranimé par les premiers secours, ont précisé les gendarmes, confirmant une information du quotidien Le Bien Public. 

Issu d'une famille de fromagers - Rouy est aujourd'hui encore une des marques du groupe laitier Lactalis - l'homme d'affaires avait fondé il y a quarante ans à Dijon, le groupe Seger, spécialiste de l'immobilier de standing. Cette société, active dans le centre et l'Est de la France, est aussi active dans les métiers de syndic, de négociant immobilier et d'exploitant de résidences services.

Hubert Rouy contrôlait également plusieurs autres entreprises, dont Villa Médicis, qui gère actuellement quatre résidences services destinées aux personnes âgées à Autun, Besançon, Beaune et Dijon. Cette société était engagée dans un plan de développement rapide : elle visait 11 résidences, pour un total de plus de 1.000 appartements, d'ici fin 2017.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers