Qu’est-ce qui change dans le nouveau carnet de santé ?

Le nouveau carnet de santé entrera en vigueur à partir du 1er avril 2018.
Le nouveau carnet de santé entrera en vigueur à partir du 1er avril 2018.

Le ministère de la Santé a publié le nouveau modèle du carnet de santé. Le document réunit tous les événements qui concernent la santé de l’enfant depuis sa naissance. Il intègre notamment les 11 vaccinations désormais obligatoires pour les enfants et de nombreux conseils.

Par B.L.

Le nouveau carnet de santé entrera en vigueur à partir du 1er avril 2018.
 

Un carnet qui intègre les avancées scientifiques


Ce document est délivré gratuitement pour tout enfant lors de sa déclaration de naissance. Il est remis en général par la maternité : on y trouve les informations concernant la naissance et les premiers jours du nourrisson.

Véritable outil de suivi de la santé de l’enfant, le carnet de santé doit être présenté à chaque consultation, hospitalisation, vaccination, examen (radiologique, bucco-dentaire, etc.).
Ces informations sont inscrites dans le carnet de santé avec l’accord des parents. Ce document constitue un lien entre les professionnels de santé, soumis au secret.

Le nouveau carnet de santé, ainsi que les certificats de santé qui l’accompagnent, ont été mis à jour au début de l’année 2018. Des modifications ont été apportées sur la base des recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) afin de tenir compte des avancées scientifiques, des attentes des professionnels de santé et des familles.

Le carnet de santé contient de nombreux conseils adressés aux parents
Le carnet de santé contient de nombreux conseils adressés aux parents


Quelles sont les rubriques du nouveau carnet de santé ? 

Dans le nouveau carnet, qui compte 104 pages, on trouve notamment des rubriques sur :

-les pathologies au long cours, les allergies, les antécédents familiaux
-la période périnatale
-la surveillance médicale
-les courbes de croissance
-les examens bucco-dentaires
-les hospitalisations, les produits sanguins, les examens radiologiques
-les vaccinations, les maladies infectieuses. Rappelons que depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccinations sont obligatoires contre seulement trois auparavant. Les enfants doivent recevoir dix injections avant deux ans.


Le nouveau carnet de santé intègre diverses courbes de croissance
Le nouveau carnet de santé intègre diverses courbes de croissance


Quels sont les conseils donnés aux parents ?


Le carnet de santé contient aussi de nombreux conseils adressés aux parents. En voici quelques uns :

L’alcool que vous buvez passe dans le lait. Ne buvez donc pas de boissons alcoolisées (bière, cidre, vin, apéritifs, etc.) pendant toute la durée de l’allaitement. De même, ne prenez pas de médicament sans avis médical.


Si vous réchauffez le lait, ne le faites pas au four à micro-ondes :
-la qualité nutritionnelle peut être altérée
-il y a un risque de brûlures graves de la bouche et de la gorge.


Ne donnez pas de miel aux nourrissons âgés de moins de 1 an (risque de botulisme infantile).


►Si vous êtes déconcerté(e), si vous ne supportez plus ses pleurs, ne criez pas et, surtout, ne le secouez pas. Secouer un bébé peut le laisser handicapé à vie.
En cas d’exaspération : couchez votre bébé dans son lit (sur le dos), quittez la pièce et demandez l’aide d’un proche (famille, ami, voisin…) ou d’un professionnel.


Évitez les chaînes, cordons et colliers d’ambre autour du cou.
Dans tous les cas, pensez à les retirer quand vous couchez votre enfant.


Avant 3 ans : évitez de mettre votre enfant dans une pièce où la télévision est allumée même s’il ne la regarde pas.
Quel que soit son âge, évitez de mettre un téléviseur dans la chambre où il dort ; ne lui donnez pas de tablette ou de smartphone pour le calmer, ni pendant ses repas, ni avant son sommeil ; ne lui faites pas utiliser de casque audio ou d’écouteurs pour le calmer ou l’endormir.






A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus