Salles de sport : On a testé pour vous le dispositif sanitaire

Vestiaires, jauges, cahiers de rappel papier ou numériques, désinfection, distanciation, à quoi ressemblera la réouverture des salles de sport ce mercredi 9 juin ? Nous avons testé. On vous explique comment se déroulera votre première séance. 

La distanciation sociale est conservée en toute circonstance, même lors d'exercice en groupe.
La distanciation sociale est conservée en toute circonstance, même lors d'exercice en groupe. © Lisa Back / France 3 Bourgogne

C'est l'une des nouveauté de la phase 3 du déconfinement, la réouverture des salles de sport. Sportifs, coachs et gérants de salles l'attendaient depuis l'annonce de leur fermeture le 5 octobre 2020.  Entre règles sanitaires obligatoires, pratiques autorisées, quels feux sont au vert pour la pratique de sport en intérieur ?

Les salles de sport peuvent recevoir jusqu'à 50% de leur capacité d'accueil, selon les règles fixées par le gouvernement.. Les sports de contact demeurent cependant interdits dans les espaces clos. 

Nous avons testé pour vous le sport en salle avec les nouvelles mesures sanitaires. Direction la Salle KeepCool de Quetigny (Côte d'Or)

Etape 1 : badge ou scan de l’application Tous Anti-Covid

Que vous soyez adhérent ou nouveau membre, la démarche est la même pour rejoindre ce mercredi 9 juin votre salle sport. Les nouvelles mesures sanitaires rendent obligatoire la présence d’un QR code à scanner à l’entrée des lieux clos, connecté à l’application TousAntiCovid. L’objectif de cette mesure est de pouvoir transmettre des informations en cas de détection d’un cas positif de Covid-19 ou d'un cas contact  parmi les usagers de la salle.

Cependant, si la présence de l'outil est obligatoire, Alexandre Prochasson, gérant de la salle KeepCool de Quetigny, explique qu’il n’est pas indispensable pour les adhérents de sa salle de scanner ce QR Code : « Nous avons un système de "badgage" qui nous permet de savoir en temps réel qui est présent ou pas, avec l’heure d’entrée et de sortie. Donc s’il y a un cas de Covid-19, les adhérents seront prévenus également. »

Aucun document n’est donc à remplir pour accéder à cette salle de sport. Le masque est quant à lui obligatoire lors de ses déplacements.

Etape 2 : un spray désinfectant personnel

Après un passage obligatoire au distributeur de gel-hydroalcoolique, des sprays désinfectants virucides et des lingettes lavables sont à disposition. Chaque adhérent doit s’en munir et le conserver durant toute sa séance. « C'est spécifique à chez nous. Les adhérents vont désinfecter tous ses points de contacts avant et après » précise Alexandre Prochasson.

Chaque adhérent doit se munir d'un spray désinfectant qu'il conservera tout au long de sa séance.
Chaque adhérent doit se munir d'un spray désinfectant qu'il conservera tout au long de sa séance. © Lisa Back / France 3 Bourgogne

Etape 3 : vestiaires individuels mais pas collectifs

Dans notre salle, les douches ainsi que les vestiaires sont individuels. Le Ministère des Sports autorise leur ouverture pour "permettre aux pratiquants de revêtir la tenue spécifique à la pratique". Ils sont donc librement utilisables, toujours à condition d’une désinfection systématique par l’adhérent. Une étape qui repose sur la bonne volonté des adhérents, mais à laquelle croit Alexandre Prochasson : « c'est à nous de faire respecter les consignes sanitaires, mais les gens s'y plient très bien. » 

Le Ministère des Sports rappelle que les vestiaires collectifs restent quant à eux, fermés. Dans ces établissements, les adhérents de salle de sport ne pourront donc pas se changer sur place. 

Etape 4 : notre séance peut commencer !

Avant de commencer les exercices, le club demande de placer une serviette de toilette sur notre machine pour indiquer notre présence. Après une première désinfection d’usage de l’appareil, notre séance de sport peut commencer ! Avec ou sans masque, c’est à l’appréciation de chacun pendant l’exercice.

Certaines machines sont condamnées par des rubans spéciaux, lorsqu'une plaque de plastique ne peut les séparer. Les coachs sont toujours présents pour vous aider et conservent en permanence un masque.

Fini les cours collectifs à 20 ou 30 personnes. Dans le cas d’exercice en groupe ou d’animations, la jauge de 50% s'applique. Dans notre salle, seulement quatre à cinq personnes sont autorisées à se trouver dans l’espace dédié afin de conserver la distance de 2 mètres entre chaque personne, comme indiqué dans le protocole sanitaire. La jauge est déterminée en fonction de l'espace alloué aux cours collectifs. 

Les machines sont séparées par des plaques de plastique. Les coachs, quant à eux, conservent en permanence un masque.
Les machines sont séparées par des plaques de plastique. Les coachs, quant à eux, conservent en permanence un masque. © Lisa Back / France 3 Bourgogne

Etape 5 : fin de la séance

Après notre séance de sport, les consignes sont identiques qu’à notre arrivée. Après avoir nettoyé toutes nos zones de contacts (machines utilisées, casiers, vestiaires, poignées de portes…), nous repassons par l’accueil pour rendre notre spray désinfectant et jeter dans une panière notre lingette pour qu’elle soit lavée.

Une réouverture attendue

Fermées depuis le 7 octobre 2020, les professionnels du sport attendaient avec impatience la réouverture de leurs établissements. La salle de sport KeepCool de Quetigny a notamment fixée une jauge de 65 personnes sur ses 600m². Alexandre Prochasson, gérant de la salle, a également investi dans une machine permettant de désinfecter l'ensemble de sa structure : « c’est une machine à l’ozone qui vaporise un gaz la nuit, très désinfectant. C’est deux fois plus puissant que de l’eau de javel. C’est un procédé assez coûteux, d’au moins 12 000 euros par club ».

Le respect des règles sanitaires est certes une contrainte pour les adhérents, mais cependant très bien respectée. « On avait déjà expérimenté ces mesures au premier confinement et ça marche très bien. Donc on ouvre comme on a fermé ! La seule chose qu'on a en plus, c'est le flashcode Anti-Covid. C'est une bonne première mesure. En tout cas, moi je l'encourage dans mes salles » explique le gérant.

Ces mesures sont identiques dans les trois salles KeepCool gérées par Alexandre Prochasson à Dijon (zone Valmy), à Quetigny et à Beaune (Côte-d’Or).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société sport