Santé : pourquoi l'hypnose médicale progresse en Bourgogne-Franche-Comté ?

L'hypnose est utilisée par les soignants / © Pixabay
L'hypnose est utilisée par les soignants / © Pixabay

L'hypnose médicale et thérapeutique investit le monde de la santé. Son efficacité est reconnue dans différents domaines : la douleur, la sédation, les phobies... Des formations destinées uniquement aux soignants ont vu le jour, c'est le cas à l'université de Bourgogne.

Par Fatima Larbi

L’hypnose nous fait tous penser à ces grands spectacles où un homme habillé de noir arrive à prendre le contrôle d’un spectateur et lui faire lever le bras malgré lui.
On se souvient aussi du serpent Ka dans le Livre de la jungle qui veut endormir Moogli, lui faire perdre sa volonté en abusant de sa confiance…pour le dévorer.

Mais l’hypnose est loin de se limiter à ces images toutes faites. Être en état d'hypnose n’a rien à voir avec un état d’emprise.

Et même si en grec hypnose signifie sommeil, l’hypnose n’est pas faite pour dormir ou endormir et perdre toute volonté.

C’est un état modifié de la conscience où la personne en hypnose perçoit son contexte de façon différente. Cela va lui permettre de changer sa perception des choses : oublier la douleur, dédramatiser une situation…. L’hypnose peut avoir des objectifs très différents : le soin, la détente ou l’évolution personnelle.

Aujourd’hui, l’hypnose réinvestit le monde des soins médicaux. On parle alors d’hypnose thérapeutique pour les soins psychiques et plutôt d’hypnose médicale pour les soins somatiques. L’hypnose médicale gagne du terrain, elle entre dans les hôpitaux et les blocs chirurgicaux pour traiter la douleur, les angoisses, les phobies et remplacer dans certains cas les anesthésies.
Et pour acquérir cette nouvelle compétence, des formations ont été mises en place pour les soignants.
 

►A quoi sert l'hypnose ?


Il y a différents types d’hypnose :

-L’hypnose traditionnelle est celle qui a été mise au point au 19e siècle. Elle est très dirigiste, le patient doit répondre à des injonctions.
Elle est utilisée par le monde du spectacle. Dans le cadre médical on y a recours dans les cas aigus : urgences, soins dentaires...

-L’hypnose ericksonienne est la plus utilisée dans le milieu médical. Mise au point par un psychiatre américain, Milton Erickson, elle a révolutionné la pratique de l’hypnose. C’est la plus courante dans le monde du soin. Elle est moins autoritaire, plus souple. Elle tient compte de sa personnalité et utilise la suggestion.

 On ne dira pas à un patient "peux-tu fermer la porte" mais plutôt "ne trouves-tu pas qu’il y a un courant d’air ? Antoine Boy, docteur en psychologie coordinateur du diplôme universitaire de l’université de Dijon 

-Il existe aussi une hypnose dite de bien-être qui n’est pas forcément thérapeutique. Elle concerne plus la gestion du stress et la relaxation.
Dans les salles d'opération l'hypnose permet d'éviter les anesthésies générales / © France3 Bourgogne
Dans les salles d'opération l'hypnose permet d'éviter les anesthésies générales / © France3 Bourgogne

►Quelles sont les indications de l’hypnose thérapeutique ou médicale ?


• Les troubles psychologiques : elle sert en psychothérapie où elle est très efficace pour traiter les phobies ou les addictions.

• Apaiser la douleur : c’est l'hypnoanalgésie qui a fait entrer l’hypnose à l’hôpital. Elle y  est de plus en plus utilisée pour aider les patients à gérer leur anxiété et faire face à des soins douloureux.

• Alléger les anesthésies : l'hypnosédation permet d'éviter dans certains cas  d'avoir recours à des anesthésies générales, elle est associée à une anesthésie locale. 
 

►Comment se forme-t-on à l’hypnose ?

Ce n’est pas compliqué d’aider quelqu’un à se mettre en hypnose, le problème est qu’est ce qu’on en fait ? Il faut donc être prudent et se méfier des phénomènes de mode. Docteur Claudine Gagneret Chagué

Il existe différents profils de thérapeutes ayant recours à l’hypnose :

• Certains ont un diplôme d’état, et veulent acquérir cette compétence en suivant une formation complémentaire.
A Dijon, depuis 2015, l’université de Bourgogne propose aux soignants un diplôme universitaire d’hypnothérapie et  un diplôme interuniversitaire d’hypnose médicale et clinique. Ils sont coordonnés par Antoine Bioy, enseignant chercheur. Une formation de 140 heures réservée aux professionnels de santé : médecins, infirmiers, sage-femme, psychologues cliniciens.

• D’autres thérapeutes utilisant l’hypnose s’installent sans avoir de diplôme de professionnels de santé. Ils se forment en suivant des stages plus ou moins longs dans des instituts privés.
Il est donc important de savoir à qui on a affaire.

Dès qu’il y a un problème de santé, il faut toujours aller voir un professionnel pour faire un diagnostic. C’est après cela qu’on pourra bien choisir son thérapeute. Antoine Bioy

© France 3 RA
© France 3 RA


►Que soigne l’hypnose médicale ?


L’hypnose médicale permet beaucoup de choses :

• L’hypnothérapie est très efficace pour soulager les patients de leurs phobies (peur de l’avion, etc) ou de leurs addictions (tabac...).

• L’hypnoanalgésie est utilisée pour lutter contre la douleur. C’est elle qui a ouvert les portes de l’hôpital à l’hypnose  et elle est de plus en plus utilisée par les soignants. En cas d’examens douloureux ou anxiogènes, elle améliore le confort du malade. Dans le cas de cancers, elle peut aider les patients à supporter des traitements lourds comme la chimiothérapie.

• Désormais, l’hypnosédation est entrée dans les blocs opératoires. L’hypnose est alors combinée à une anesthésie locale évitant aux patients une anesthésie générale.


►Il existe une véritable dynamique autour de l’hypnose en Bourgogne-Franche-Comté

A Dijon, 180 soignants ont été formés. Une association, Le Cercle d'Hypnohérapie de Bourgogne, regroupe des professionnels du soin physique et/ou psychique ayant suivi une formation officielle et reconnue à l'hypnose.

Même si aucun chiffre officiel n’existe pour mesurer la progression de l’hypnose, à Dijon le DU qui accueille une trentaine de stagiaires par an reçoit à chaque fois plus de 200 demandes.
 
L'hypnose avec le docteur Claudine Gagneret Chagué

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus