Saône-et-Loire : Travaux de sécurisation de la Roche de Vergisson

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Segal avec Claire LEBRET
Les cordistes sécurisent les parois de la roche de Vergisson.
Les cordistes sécurisent les parois de la roche de Vergisson. © Anthony Borlot, France Télévisions

Le spectacle est impressionnant au pied de la Roche de Vergisson, en Saône-et-Loire : les travaux de sécurisation battent leur plein. La valse des cordistes est saisissante. 40 mètres cubes de roche calcaire seront enlevés pour éviter tout accident sur ce site très fréquenté.

Il fait à peine 3 degrés ce mardi 30 novembre. Suspendus à plusieurs dizaines de mètres du sol, des cordistes interviennent pour sécuriser la falaise. En contrebas de la roche, des voies d'escalade et un sentier de randonnée où des rochers risquent de chuter.

À l'aide d'une foreuse ils transpercent la roche instable pour la conforter. “On fait un trou avec une machine de forage, on met une barre d'ancrage dedans et on la scelle avec du ciment au rocher sain. On laisse sécher et la roche est scellée et là ça peut plus bouger”, explique Stanis Karpiel, chef de chantier et cordiste, entreprise CAN.

La Roche de Vergisson présente des problèmes similaires à la Roche de Solutré. Des failles ont creusé la roche, et certains blocs menacent de se détacher, exposant le public à des risques importants. 

Comme sur sa soeur jumelle, un diagnostic géologique mené l'année dernière a mis en avant l'instabilité de la paroi rocheuse de Vergisson. Au total, une quarantaine de blocs de calcaires doivent être enlevés.

  • Préserver l’aspect du site

Autre contrainte pour les responsables du chantier : préserver le site et son paysage. Pour cela les réparations devront être invisibles. "Le but c'est de prendre en compte l’enjeu paysager de ce site et vraiment que les travaux soient indécelables pour tous les usagers de la roche et qu'on puisse rendre la roche telle qu'on l'a trouvé  ", explique Salomé Allain, ingénieure géotechnicienne chez Arias Montagne. Concrètement, “on vient recouvrir la roche d’un mortier qui sera de la même couleur que la paroi, de même que l’ancrage s’y confonde”, précise-elle.

  • L'accès ouest fermé

Pendant la durée des travaux, le sommet de la roche reste accessible au public. Mais les voies d'escalade et l'accès par l'ouest, eux, sont fermés. Pas de quoi décourager les touristes et amateurs de course à pied. C’est le cas de Stéphane qui vient courir ici régulièrement. “Ici c’est mon terrain d’entraînement, j’adore y venir car le panorama est tous les jours différent. Il faut l'entretenirJe ne peux pas emprunter mon chemin habituel, en temps normal je monte versant sud mais là, du coup, je contourne la roche et je monte côté nord”, explique-il.

  • 153.000 euros de travaux

Le coût de l'opération se monte à 153.000 euros, en partie financé par le département de Saône et Loire. 

Le site de Vergisson est indissociable de sa grande sœur la Roche de Solutré et attire chaque année des milliers de visiteurs. Un enjeu de taille est donc d’assurer des retombées économiques pour le territoire. “C'est un lieu touristique extrêmement apprécié, reconnu ne serait-ce que par les qualités du vin, le Pouilly- Fuissé, le Saint-Véran, qui sont à la fois à Solutré et à Vergisson", explique Hervé Raynaud, conseiller départemental de Saône et Loire.

40 mètres cubes de roches calcaires seront enlevés. L'opération de sécurisation doit durer environ six semaines et prendre fin pour la période de Noël.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.