• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Soldes : comment éviter les pièges en magasin ou sur internet ?

Les soldes sont les seules périodes pendant lesquelles les commerçants ont le droit de vendre leur stock à perte. / © Philippe NEU/MAXPPP
Les soldes sont les seules périodes pendant lesquelles les commerçants ont le droit de vendre leur stock à perte. / © Philippe NEU/MAXPPP

C’est bientôt les soldes. Cet hiver, la chasse aux bonnes affaires a lieu du mercredi 10 janvier au mardi 20 février 2018. Voici quelques conseils pour éviter de se faire avoir.

Par B.L.

Les soldes d'hiver se déroulent pendant 6 semaines (sauf dates dérogatoires). Les dates sont les mêmes pour la vente en magasins, en ligne ou à distance. Des règles très précises protègent les clients pendant toute cette période.

Quels sont les produits qui peuvent être soldés ?

Seuls les articles proposés à la vente depuis au moins un mois peuvent être soldés. Les commerçants n’ont pas le droit de réapprovisionner leurs stocks pendant les soldes.
Un vendeur peut décider de solder seulement certains produits, à condition d'indiquer clairement quels sont les articles soldés et ceux qui ne le sont pas.

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne


Comment reconnaître"une bonne affaire" ?

Comment vérifier que la réduction annoncée est "une bonne affaire" ? Le mieux c’est de pouvoir effectuer un repérage avant le début des soldes pour connaître le prix initial des articles qui vous intéressent.
En cas de rabais mensonger, il est conseillé de contacter la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) pour signaler une pratique commerciale trompeuse.

Quand les soldes débutent, le prix de référence et le nouveau prix doivent être indiqués sur les étiquettes des produits soldés.
Attention, les vendeurs ont le droit d’indiquer seulement le pourcentage de réduction consenti : - 30 %, - 40 %, etc. N’oubliez pas de calculer le prix final avant de vous décider.


La chasse aux bonnes affaires
La chasse aux bonnes affaires


Les articles soldés peuvent-ils être échangés ou remboursés ?

Un produit soldé bénéficie des mêmes garanties qu’un produit non soldé : en cas de défaut de fabrication non apparent (vice caché), le vendeur est tenu de le rembourser ou de l’échanger.
S’il s’agit d’un défaut de conformité identifié dans les deux ans après l’achat, le vendeur doit vous proposer la réparation ou le remplacement du bien non-conforme, ou, en cas d’impossibilité de ces deux options, de vous rembourser le bien.

Attention, si vous voulez rendre ou échanger un article parce que la taille n'est pas la bonne ou que vous avez changé d’avis, le commerçant n’est pas obligé de le reprendre. S’il le fait, il s’agit uniquement d’un geste commercial.

Si vous avez acheté un article sur internet, vous avez droit à un délai de 14 jours de rétractation. Que ce produit soit soldé ou non, si vous l’avez acheté à distance (sur Internet ou par téléphone), vous pouvez le retourner dans un délai de 14 jours à compter de la livraison.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus