• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sport : on a testé...la canne de combat !

Canne de combat
Canne de combat

Pour sa 2e saison, notre rendez-vous désormais incontournable de la page des sports du dimanche soir, la rubrique "On a mouillé le maillot" est de retour. Le principe est simple : on enfile baskets et short pour venir tester un sport. Cette fois, notre journaliste s'est initié à la canne de combat.

Par Christophe Tarrisse

Le test


"On a mouillé le maillot" va sur le terrain pour s'essayer à tous les sports et pratiques physiques. Le but, faire découvrir lors d'une première approche un sport de façon la plus ludique possible. Histoire de donner à d'autres l'envie de s'initier...

Cette semaine, direction le Palais des Sports de Dijon et une de ses salles adjacentes. Celle où la sueur et la douleur sont au rendez-vous : la salle des sports de combat. Aujourd'hui, nous s'essayons à la canne de combat et autre bâton de Joinville. Après un petit échauffement dynamique, place au maniement de cette canne, en châtaignier et à l'apprentissage des nombreuses techniques et zones d'attaques.

On se rend rapidement compte que ce sport est assez codifié et ressemble presque à une chorégraphie. Mais lorsque les pros nous font une petite démo, la vitesse et les coups sont impressionnants.

Voir OAMLM la Canne de Combat
 
 

Qu'est que la canne de combat ?


Sport de combat français de percussion, il était pratiqué par les Brigades du Tigre et a même été sport olympique en 1924 à...Paris. Le but est de marquer le plus de touches avec une canne de près d'un mètre, tout en se faisant le moins toucher à la tête, aux flancs ou à la jambe. Mais attention, on ne point pas comme à l'escrime.
 


Les "cannistes" sont vêtus de protections et les assauts se déroulent dans un cercle de 9 mètres de diamètre. Il existe ainsi six attaques codifiées en canne de combat. Pour être valide, chacun des coups doit être précédé d'un armé.

Si vous aussi vous voulez qu'on vienne essayer votre sport, contactez-nous. #OnAMouilléLeMaillot ou sur la page Facebook de France 3 Bourgogne

A lire aussi

Sur le même sujet

Quel avenir pour la maison Colette de Besançon ?

Les + Lus