L’université de Bourgogne se chauffe grâce à la chaleur produite par les ordinateurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Utiliser les calories produites par les serveurs informatiques pour chauffer une partie des bâtiments, c’est le principe du "data center", construit sur le campus universitaire Dijon-Montmuzard.

Le "data center" est l’endroit où sont installés les serveurs informatiques de l’université. C'est là où se trouve notamment un super calculateur (cluster de calcul) parmi les plus puissants de France. Il héberge aussi tous les serveurs de gestion de l'université (paie, comptabilité, notes des étudiants, sites web, etc) ainsi que le réseau informatique de l'université. 

Ce "data center" fonctionne 24 heures sur 24, 365 jours par an et dégage beaucoup de chaleur. 
L’entreprise Jerlaure a mis au point un principe de refroidissement innovant qui permet de valoriser les calories produites par les équipements IT (ordinateurs, smartphones et tablettes) dans le réseau de chauffage universitaire.

L’université va ainsi récupérer environ 400 KW de chaleur, soit 5% de la chaleur nécessaire pour chauffer l'université. Le système servira aussi l'été pour produire l'eau chaude utilisée dans les cuisines du Crous et des résidences universitaires.  L'université de Bourgogne est la seule en France à utiliser la chaleur de son data center pour le chauffage. Au vu des résultats, l'université de Strasbourg est intéressée par cette technique. 

Le "data center" (un bâtiment de 675 m²) a été construit à côté de l’ancienne chaufferie à charbon, qui a été démantelée après 52 ans d'activité.

Le reportage de Muriel Bessard, Tiphaine Pfeiffer et Xavier Brand

durée de la vidéo: 01 min 39
L’université de Bourgogne se chauffe grâce à la chaleur produite par les ordinateurs

Intervenants :
-Marie-Ange Rito, directrice du pôle information et numérique de l'université de Bourgogne
-Daniel Niederlander, directeur-adjoint du pôle patrimoine
-Jean Suisse, vice-président délégué au développement durable