• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'Université de Bourgogne abandonne le charbon pour son chauffage

Chaudière à charbon du campus à Dijon
Chaudière à charbon du campus à Dijon

Si les étudiants continueront à aller au charbon à la fac, ils ne seront désormais plus chauffer par ce minerai. La chaudière à charbon du campus va être démantelée cette semaine après plus de 50 ans de fonctionnement au profit du gaz urbain.

Par Christophe Tarrisse

Pendant un demi-siècle, elle a permis de chauffer les amphis, les salles de cours, les chambres des étudiants de l'université de Bourgogne, mais son temps est désormais révolu. La chaudière à charbon du campus de Montmuzard va être démantelée, sa mise à l'arrêt est programmée cette semaine.

Après 52 ans d'activité, la chaudière avale ses derniers morceaux de charbon pour épuiser le stock. Au cours de ses 50 années de fonctionnement, elle a permis de produire 13.5 milliards de Kwh thermique soit près de 1 millième  de la consommation énergétique annuelle de la France ! L'hiver, quand il faisait zéro degré dehors, on brûlait ici 30 tonnes de charbon par jour ! Désormais, fini la houille, l'université est raccordée au réseau de chauffage urbain du Grand Dijon.

Les travaux de raccordement ont été réalisés durant l’été 2013, puis deux chaudières gaz d’appoint secours seront mises en places. La chaleur provient de l'incinérateur de l'agglomération et bientôt de la centrale à bois en cours de construction boulevard Petitjean au sud du campus.

Les avantages sont multiples, d’abord environnementaux  avec la réduction des quantités de gaz à effets de serre émis par la chaufferie (près de 7 000 tonnes de CO2 évités), réduction des nuisances sonores, et également économiques.

Voir le reportage de Stéphanie Depierre et Daniel Waxin, avec comme intervenants : 
-Pierre Lazzarina (Techinicien à la chaufferie)
-Amandine Borneck (Chargée du "développement durable" à l'Université de Bourgogne)

Changement Chaudière Campus



Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus