Vente de cannabis : une boutique va ouvrir à Dijon

© Sécurité Routière
© Sécurité Routière

Une boutique vendant du cannabis CBD, un produit légal et dénué de substance psychotrope, devrait bientôt ouvrir ses portes à Dijon.

Par B.L.

Le premier magasin à vendre du cannabis légal a ouvert à Besançon, en Franche-Comté, en novembre 2017.

Elodie Marchon et son compagnon n’en reviennent pas. Leur magasin Bestown du 32, rue Rivotte, ne désemplit pas.

Les clients n’hésitent pas à faire le voyage depuis la Bourgogne toute proche. Ils viennent acheter du cannabidiol, du cannabis sans THC (Δ9 - tétrahydrocannabinol) : on en trouve sous forme de spray, de tisane, de bonbon, de liquide pour cigarette électronique, d'huile, d'herbe...




Après Besançon, une autre boutique a ouvert sur la Côte d'Azur. Bientôt, on devrait compter une quinzaine de franchises à travers la France. "Il y en aura à Paris, Orléans, Nancy, Metz, Strasbourg, Dijon et Pontarlier", a déclaré le couple à nos confrères de L’Est Républicain.

Outre l’enseigne Bestown, d’autres se lancent dans l’aventure.
A Lepuix, petite commune de 1 200 habitants du Territoire de Belfort, une boutique a ouvert il y a quelques semaines. Idem à Héricourt, en Haute-Saône, avec le magasin "Farm seeds shop", indique France 3 Franche-Comté.


Des malades du cancer ou de la sclérose en plaques pourront-ils bientôt utiliser des médicaments à base de cannabis en France ?


La ministre de la Santé Agnès Buzyn concéde l'existence d'un "retard" sur d'autres pays en ce qui concerne l’usage du cannabis. 

"J'ai demandé aux différentes institutions qui évaluent les médicaments de me faire remonter l'état des connaissances sur le sujet, parce qu'il n'y a aucune raison d'exclure, sous prétexte que c'est du cannabis, une molécule qui peut être intéressante pour le traitement de certaines douleurs très invalidantes", a-t-elle déclaré sur France Inter jeudi 24 mai 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus