Cet article date de plus de 5 ans

Viticulture : des formations universitaires au goût unique à l'institut Jules Guyot

La Bourgogne n’est certes pas la seule grande région viticole de France, mais nos vins et notre gastronomie possèdent une aura internationale. C’est ainsi que plusieurs formations proposées à l’université de Bourgogne sont uniques en France et rencontrent un certain succès.
L'université de Bourgogne dispose d'une petite exploitation viticole à Marsannay-la-Côte
L'université de Bourgogne dispose d'une petite exploitation viticole à Marsannay-la-Côte © IUVV
L'Institut Universitaire de la Vigne et du Vin Jules Guyot (IUVV), qui fête ses 20 ans en 2016, profite de son emplacement privilégié en Côte-d’Or et de son expertise pour proposer des formations dans les secteurs du vignoble, du terroir ou encore de l’œnologie.

D’autres régions (Aquitaine, Champagne, Alsace…) proposent leurs formations universitaires spécialisées dans le domaine du vin. Mais, certaines des formations de l’IUVV ont leurs spécificités qui les rendent uniques en France, compte-tenu des caractéristiques régionales et de la politique de l’université de Bourgogne.


La licence "sciences de la vigne et du vin" est la seule en France qui soit exclusivement liée à la vigne. Les thématiques abordées, comme l’environnement viticole, les techniques de vinification ou la biophysiologie, la rendent très pointue.
Le master "vigne-vin-terroir" (VVT)quant à lui, est le seul à aborder la notion de terroir avec des apports en sciences humaines. Selon Sandrine Rousseaux, responsable de ce master, ces deux domaines sont liés.
L'IUVV a planté des pieds de vignes devant le bâtiment situé sur le campus
L'IUVV a planté des pieds de vignes devant le bâtiment situé sur le campus © IUVV 2007


Une réelle réussite


Nous n’avons pas beaucoup de communication à faire. Les anciens étudiants sont eux-mêmes nos meilleurs ambassadeurs

                                                             Sandrine Rousseaux

Il y a même depuis trois ans une augmentation conséquente des demandes pour les intégrer : "Nous recevons en moyenne 150 à 200 candidatures pour la 3e année de licence et 80 pour la 1ere année de master." En conséquence, une sélection sur dossier est faite dès la licence, pour maintenir les effectifs à 45 étudiants.

Cela garantit aux étudiants une bonne insertion sur le marché du travail :
Graphique sur l'insertion professionnelle des diplômés des promotions 2013-2014
Graphique sur l'insertion professionnelle des diplômés des promotions 2013-2014 © IUVV/Sandrine Rousseaux


Trop peu d'ouverture à l'international

Les étudiants étrangers participent à la politique d’attractivité internationale de l’université de Bourgogne (uB) et de l’IUVV. C'est pourquoi, l’uB leur "attribue chaque année une bourse d’excellence de 10 000 euros. Elle est destinée à financer une année de master 2 sur les thématiques portées par la chaire UNESCO «Culture et Traditions du Vin» (toutes disciplines confondues)." Pourtant, on ne compte que deux ou trois étudiants internationaux par promotion dans ces filières à l’IUVV. Cette année l'IUVV fête ses 20 ans, ainsi que les 10 ans de la création des Masters Vigne-vin-terroir (VVT) et Procédés fermentaires pour l’agroalimentaire (PFAA) et la Licence Commerce des Vins et Oenotourisme.

Pour célébrer cet anniversaire, l'AOVB et l'IUVV organisent un grand gala le 19 Mars 2016 :
  • Accueil : 20h au Palais des Congrès de Dijon (Espace Raymond Poincaré).
  • Prix : 35 euros pour les étudiants actuels et 45 euros pour les anciens étudiants et extérieurs.
  • Inscriptions : aovbgala2016@gmail.com
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation viticulture économie vins gastronomie