François Bayrou, invité des premières rencontres de la ruralité conquérante organisées en Côte-d’Or

Publié le
Écrit par Gaël Simon
François Bayrou a échangé pendant plus d'une heure sur le thème de la ruralité.
François Bayrou a échangé pendant plus d'une heure sur le thème de la ruralité. © Gaël Simon / France Télévisions

Ce samedi 6 novembre, François Bayrou a lancé la première journée de la ruralité conquérante. Une journée de débats pour présenter une image dynamique des territoires ruraux. Il a notamment évoqué les enjeux du numérique et de la mobilité pour ces secteurs.

François Bayrou a quitté son Béarn natal pour passer quelques heures en Côte-d’Or. À Venarey-les-Laumes précisément, une commune à 10 kilomètres de Montbard, où il a lancé les premières rencontres de la ruralité. Une journée de discussions et d’échanges tournés vers les territoires ruraux, initiée par Yolaine de Courson, la députée de la 4ème circonscription du département. Le dispositif fait suite au manifeste pour la ruralité conquérente qui avait été signé par 1 000 personnes.

"Le but de ces rencontres, c’est d’arrêter de gémir sur notre sort. On sait bien qu’il y a des problèmes. Mais l’avenir, c’est la ruralité. On est à la pointe. Et nous, habitants de la ruralité, on doit se saisir des enjeux, faire des projets, des actions. C’est ça que l’on veut porter", explique l’élue, membre du groupe MoDem à l’Assemblée nationale. Pour rappel, il s’agit du parti créé et dirigé par un certain… François Bayrou.

François Bayrou présent pendant 1h30

Ce samedi, la journée consacrée à la ruralité a été rythmée par des conférences, des tables rondes et des ateliers. En présence d’entrepreneurs, de responsables d’associations ou encore d’agriculteurs venus de Côte-d’Or, mais pas seulement. Et l’opération a donc pu compter sur la présence de François Bayrou, le maire de Pau, qui pendant une heure et demi a délivré ses conseils pour défendre les territoires ruraux et s’est prêté au traditionnel jeu des questions – réponses.

Face à une assemblée de près de 100 personnes, le haut-commissaire au plan a affirmé : "la ruralité est l’avenir. Je suis convaincu que les élus ruraux seront au centre de l’équilibre territorial". François Bayrou a notamment évoqué l’idée que le Covid a provoqué un élan de retour vers les petites communes. "Le genre de vie que l’on peut y trouver est plus humain. La notion d’humanité, la possibilité de rencontre avec le plus proche, contribue à rendre la vie plus vivable. Cela devient un aspect indiscutable".

Nous avons désormais les capacités de rendre ces territoires plus engagés dans les enjeux économiques du temps.

François Bayrou

L’ancien candidat à la Présidentielle a également listé les enjeux pour dynamiser les territoires ruraux : développer la mobilité des habitants, réduire les zones blanches et favoriser l’accès au numérique. "Il y a des réseaux qui vont tenir la route. Les conseils généraux ont un plan numérique. La fibre sera accessible dans les deux, trois ans qui viennent", a-t-il assuré, saluant alors la perspective d’accompagner la pratique de télétravail en milieu rural.

François Bayrou, interpellé par des membres de la CGT

Plus tôt dans la journée, au moment même de son arrivée à Venarey-les-Laumes, François Bayrou s’est fait interpeller par plusieurs membres de la CGT. Venus évoquer la menace de fermeture qui plane sur l’usine Vallourec de Montbard, actuellement mise en vente, ils ont pu échanger pendant près de 10 minutes avec l’ancien ministre de la Justice. "On a voulu le sensibiliser. On a beaucoup de craintes et on est dans le flou", explique Christophe Hudley, secrétaire du CSE CGT.

Quant aux rencontres de la ruralité, elles se sont poursuivies toute la journée, même après le départ de François Bayrou aux alentours de 13h00. Un film consacré à cette initiative sera envoyé à tous les départements de France. "On veut constituer un réseau de la ruralité conquérante. On veut compter sur nous-mêmes et pas attendre que l’on vienne nous aider", glisse Yolaine de Courson qui affirme que d’autres rencontres similaires auront prochainement lieu.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.