Genlis : 150 élèves ont participé à la Dictée d'ELA pour lutter contre la leucodystrophie

Mardi 13 octobre 2015, la dictée de l'association Européenne contre la Leucodystrophie (ELA) a rassemblé 150 élèves du collège Albert Camus de Genlis en Côte d'Or. Un événement solidaire organisé afin de récolter des fonds pour lutter contre cette maladie génétique.

Dictée : il ne faut pas avoir peur des fautes.
Dictée : il ne faut pas avoir peur des fautes.
Des personnalités se prennent au jeu et deviennent professeur le temps d'une dictée solidaire!
Ce mardi 13 octobre 2015, à 10 heures, le collège Albert Camus de Genlis organisait la Dictée d'ELA. Une action nationale organisée en faveur de cette association qui lutte contre les leucodystrophies, des maladies génétiques orphelines. 

150 élèves de troisième étaient présents à la salle de l'Odéon, notamment aux côtés de Charles Rozoy, champion paralympique de natation, mais aussi de David Baiot, acteur principal de Plus Belle la vie ou encore de Jackson Richardson, le champion du monde de handball récemment devenu l'entraîneur du DBHB, pour participer à cette bonne action.

Mme Michaud, maman d'un enfant malade décédé l'an dernier, était également présente ainsi que Yann Laurain, représentant France de l'association ELA et tous les professeurs d'EPS du collège.

Reportage de Caroline Jouret et Cédric Lepoittevin avec
durée de la vidéo: 02 min 08
Genlis : 150 élèves participent à la dictée d'ELA

Un texte inédit d'Amélie Nothomb

Chaque année depuis 2004, la Dictée d’ELA marque le lancement officiel de la campagne nationale « Mets tes baskets et bats la maladie à l’école ».
Des milliers d'élèves à travers toute la France ont donc découvert le texte cette semaine, lu par un enseignant, un ambassadeur ou une personnalité.

Pour l’édition 2015, c’est Amélie Nothomb, récompensée par le Grand Prix du Roman de l’Académie française en 1999, le Grand Prix Jean Giono pour l’ensemble de son oeuvre et par le Prix Flore 2007, qui a rédigé un texte inédit dédié au combat des enfants d’ELA contre la maladie.

118 000 euros déjà récoltés

Depuis maintenant 12 ans, cet établissement de Côte-d'Or participe à la dictée ELA. Chaque année, le collège Albert Camus récolte à cette occasion entre 10 000 et 15 000 euros.

Grâce à cette belle solidarité qui se perpétue d'année en année, le collège a déjà donné 118 000 euros à l'association ELA. Une somme qui correspond au budget d'un programme de recherche. 

L'association ELA ?

L’Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA) regroupe des familles et des bénévoles qui se mobilisent pour vaincre ces maladies génétiques rares. Des maladies orphelines qui détruisent le système nerveux central (cerveau et moelle épinière).

Fondée en 1992, elle est reconnue d'utilité publique depuis 1996. De grands sportifs français se sont engagés auprès de ces familles pour les soutenir dans leur combat. Zinédine Zidane, Luc Alphand ou encore Stéphane Diagana sont parrains d'honneur de l'association.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société santé éducation dbhb handball sport