La Rochepot (21) : la mythique station de Bel Air sur la RN6 a posé sa 1ère borne

Un espace de loisirs devrait voir le jour d’ici 2018 à La Rochepot (21) : "Vintage Bel Air"  sera une invitation à voyager dans les années 1950 à 1970. Samedi 11 juin 2016, la 1ère borne était posée lors d'une journée festive autour des voitures de collection.  

Des années 1950 à 1970, la station de Bel Air était un site mythique sur la route des vacances. Elle est située sur la RN6, aujourd'hui rebaptisée D906, et a été laissée à l'abandon dès l'apparition des autoroutes, dans les années 1970. Ce lieu incontournable, sur la route qui reliait Paris à l'Italie, va faire peau neuve tout en gardant son esprit d'antan. Un parc de loisirs autour de la route et des voitures des années 50 à 70 va y être créé. Les passionnés de voitures de collection pourront y assouvir leur nostalgie.

1ère étape symbolique de la création de ce parc, c'était samedi 11 juin la pose de la "1ère borne. L'AOC ("Automobiles d'origine et de collection") a profité de l'occasion : de nombreux amateurs de vieilles voitures se sont réunies pour un grand pique-nique.  

durée de la vidéo: 02 min 20
Le « Vintage Bel Air » dépose sa 1ère borne ©France 3 Bourgogne


Etalé sur 1,5 km, l’espace proposera un mobilier routier vintage, des animations comme des guinguettes ou encore des projections de cinéma en plein air. Jacques Ledisez, porteur du projet, précise que ce ne sera ni un parc d’attraction ni un musée. La station de Bel Air sera ouverte à tous et non pas qu’à ceux qui possèdent des voitures anciennes.

L’espace de loisirs permettra de redynamiser la RN6 ainsi que le reste de la région. L'afflux de voyageurs pourrait également profiter aux professionnels du tourisme du secteur : de l’hébergement à la restauration en passant par des sites comme la route des vins. "C’est un lieu qui va générer de l’économie", affirme Gérard Roy, vice-président de la communauté d’agglomération, et d'ajouter que "cinquante emplois seront créés".

Avant les années 1970 et l’apparition des premières autoroutes, deux nationales reliaient Paris à Lyon : la RN 6 et la RN 7. Elles se séparaient ensuite pour rejoindre respectivement les Alpes et Menton. Ce sont les traditionnelles routes des vacances. Durant ces "années formidables", les touristes les empruntaient. Les stations, comme la station Bel Air, étaient des arrêts prisés pour se restaurer et se reposer.

Revoir le direct, avec :
durée de la vidéo: 06 min 03
Direct du 12/13 à La Rochepot

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine insolite sorties et loisirs