Résultats des municipales à Longvic : le maire sortant José Almeida (PS-Alliés) élu au premier tour

Le maire sortant José Almeida (PS-Alliés) remporte le scrutin dès le premier tour des élections municipales à Longvic, en Côte-d'Or. La participation est très faible.
La mairie de Longvic.
La mairie de Longvic. © Google Street View

Le maire sortant de Longvic repart pour un nouveau mandat. José Almeida s'impose très largement avec 80,2% des voix au premier tour des élections municipales 2020. Valérie Grandet (DVD) obtient 19,8%.

La participation est très faible. 39,2% des électeurs se sont rendus aux urnes. On en comptait 60,5% au premier tour en 2014.
 

 

Les candidats au premier tour

Deux listes sont candidates à Longvic pour le premier tour des élections municipales. Le maire sortant PS José Almeida repart. Il s'oppose à Valérie Grandet, élue LR  à la tête d'une liste sans étiquette.

Longvic est acquise à la gauche depuis 1995. José Almeida en est maire depuis 2014. Le vice-président de Dijon Métropole en charge des finances peut compter sur le soutien du Modem et du parti Génération.s fondé par Benoît Hamon.

Valérie Grandet a décidé de monter une liste sans étiquette autour d'elle en constatant qu'aucun membre de l'opposition municipale ne souhaitait être tête de liste. Même si elle est adhérente de Les Républicains, elle affirme que sa liste rassemble des sensibilités plus larges.
 

La carte des résultats du premier tour

Découvrez les résultats au premier tour des élections municipales à Longvic et dans les communes environnantes.
 
 

Quels résultats en 2014 ?

En 2014, José Almeida remporte l'élection dès le premier tour avec 54,4% des suffrages exprimés face à deux candidatures de droite. Celle d'union de la droite menée par Philippe Morel obtient 31,5% des voix, la candidature divers droite de Michel Roussel obtient 14,1% des voix.
 
Taux de participation en 2014 : 
Légende des nuances politiques
  • LUG : Union de la gauche
  • LDIV : Divers
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections