"Montrer que notre région, ce n'est pas que du vin rouge et de la moutarde" : qui sera Miss Bourgogne 2024 ?

Ce samedi 8 juin, les 14 candidates pour l'élection Miss Bourgogne 2024 se sont officiellement présentées aux médias à Chevigny-Saint-Sauveur, en Côte-d'Or. L'une d'entre elles ira représenter notre région au concours de Miss France, et toucher son rêve du bout des doigts.

Photos avec le public, discours et défilé devant la presse… Ce sont elles les stars de la soirée. Elles, ce sont les 13 jeunes femmes qui concourent pour le titre de Miss Bourgogne, qui se jouera le 13 octobre prochain.

Mais ce samedi 8 juin, l'heure n'était pas à la compétition. Les prétendantes au titre se sont présentées pour la première fois devant la presse ce samedi à Chevigny-Saint-Sauveur. "Vous présenterez l’élégance à la bourguignonne et aussi le rêve des petites filles. Vous représenterez la Bourgogne et peut-être la France", introduisait Guillaume Ruet, maire de la ville.

À LIRE AUSSI : ENTRETIEN (1/2). La nouvelle vie de Marine Lorphelin, Miss France 2013 : santé, télévision et réseaux sociaux

"On s'entraîne à défiler chez nous"

Vient ensuite le défilé puis les discours des Miss devant la presse. Une première réussie pour Marine Lefèvre, 20 ans et originaire de la Nièvre. "Il y a du stress, mais je suis très heureuse d’y participer. Peu de filles arrivent à ce stade. Les défilés, on fait ça de notre côté chez nous. On enfile nos talons, on met de la musique et on s’entraîne", raconte-t-elle en riant.

Cette jeune femme en troisième année d'études veut devenir Miss Bourgogne, pour défendre une cause qui lui tient à cœur. "Ma maman a été atteinte du cancer du sein et j’aimerais sensibiliser toutes les jeunes femmes sur le dépistage. On est dans un pays où on a des possibilités de nous accompagner et il faut plus sensibiliser sur les dangers."

À LIRE AUSSI : VIDÉO. Du bodybuilding à l'élection Mister France : Mister Bourgogne préfère rester lui-même

Lorsque c'est au tour de Clara Diry de défiler, elle n'a qu'un seul objectif en tête : faire aussi bien que sa grande sœur, Sophie Diry. "Elle était Miss Bourgogne 2019 et elle a fini troisième dauphine miss France 2020. On est resté sur notre faim alors on s'est dit : pourquoi pas tenter."

La miss Saône-et-Loire 2024 a bien l'intention de marcher dans les pas de sa grande sœur. "J’ai vu son évolution cette année-là. Elle a complètement changé, c'était un souvenir mémorable pour elle et elle m’a conseillé de le faire. C'est une aventure incroyablement humaine et qui ouvre plein de portes. À côté de ça, j'ai toujours été fasciné par Miss France. Voir ma grande sœur sur scène m’a marqué et j’ai toujours voulu faire pareil !"

"C’est un rêve de petite fille qui se réalise"

La Miss Bourgogne 2023 Luna Lacharme a également fait le déplacement pour cette soirée spéciale. Une présentation qui lui rappelle de merveilleux souvenirs. "Ça me rend nostalgique, je sais ce qu'elles ressentent. J'étais stressée. Il y avait toute la presse, je n'avais pas l'habitude de défiler. Mais ça m'a permis de prendre confiance en moi, j'espère que ce sera leur cas aussi."

Pauline Sagetat est la doyenne de la promotion. À 27 ans, elle compte se servir du titre honorifique de Miss Bourgogne pour sensibiliser à la lutte contre l'endométriose. "C'est super que les critères se soient élargis par rapport à l'âge. On peut avoir plus de 24 ans et avoir des choses à dire et à défendre", affirme-t-elle.

"Je veux montrer que devenir Miss Bourgogne, ce n'est pas qu’une histoire de physique parce que dans l'imaginaire collectif, il y a un peu de ça", ajoute Pauline. "Je pense que c’est une question de valeurs profondes, de pouvoir partir à la rencontre des gens et les rassembler. Aujourd'hui, les actualités sont assez terribles et avoir un lieu de partage, c'est beau et c’est important de le dire."

Issandre Roger est la locale de la promotion. Elle a grandi à Chevigny-saint-Sauveur, et elle est très attachée à sa commune, et à sa région. "J’aimerais montrer que la Bourgogne, ce n'est pas que des œufs en meurette, du vin rouge et de la moutarde ! C’est aussi de la diversité, que ce soit dans sa population, sa culture ou son patrimoine."

Cette étudiante en droit à La Sorbonne à Paris se réjouit de concourir pour le titre de Miss Bourgogne. "J’ai vécu ici, et je suis très fière de représenter ma ville. J’ai su être courageuse pour me présenter. C’est un rêve de petite fille qui se réalise."

Qui sera élue Miss Bourgogne 2024 ? Réponse le 13 octobre prochain à la salle l'Ogive, à Chevigny-Saint-Sauveur.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité