Déconfinement : à Nuits-Saint-Georges, des dépôts sauvages devant la déchetterie

Qui a dit que déconfinement rimait avec relâchement ? La question se pose à Nuits-Saint-Georges, en Côte-d'Or, où des déchets ont été déposés devant les portes de la déchetterie, probablement dans la nuit de samedi à dimanche, à quelques mètres du panneau d'affichage des horaires d'ouverture.

Ce dimanche 31 mai, Alain Cartron, maire de Nuits-Saint-Georges en Côte-d'Or, est venu constater des déversements sauvages aux portes de la déchetterie.
Ce dimanche 31 mai, Alain Cartron, maire de Nuits-Saint-Georges en Côte-d'Or, est venu constater des déversements sauvages aux portes de la déchetterie. © Fabienne Acosta / France 3 Bourgogne
Quelle mauvaise surprise au réveil ce dimanche matin à Nuits-Saint-Georges, en Côte-d'Or! Aux portes de la déchetterie, à quelques mètres seulement du panneau d'affichage qui indique les horaires d'ouverture du lieu, des déchets ont été déposés : cartons, pots de peinture, déchets végétaux, emballages en plastique, barres métalliques, etc.
 
Des ordures ont été déposés sur la voie publique à Nuits-Saint-Georges. Une plainte va être déposée.
Des ordures ont été déposés sur la voie publique à Nuits-Saint-Georges. Une plainte va être déposée. © Fabienne Acosta / France 3 Bourgogne

Alain Cartron, maire de la commune, est actuellement sur place pour constater les dégâts et chercher des indices (des noms sur des documents ou des affaires personnelles) pour retrouver l'identité des auteurs de ces "déversements sauvages." Le nom d'une résidente de Nuits-Saint-Georges aurait déjà été identifié.

 

Des caméras pour surveiller la déchetterie ?

"D'habitude, la déchetterie est ouverte le samedi mais depuis le déconfinement, elle n'ouvre que du lundi au vendredi, faute de personnel suffisant", explique le maire. Une justification crédible pour déposer ses ordures devant les grilles ?
Une plainte sera déposée. Les auteurs des déversements devront payer une amende ainsi que les frais de nettoyage, qui seront avancés par la commune.
Alain Cartron évoque même, à terme, des caméras de surveillance.
 
Pendant le confinement, la déchetterie n'a pu ouvrir le samedi. "Faute de personnel suffisant" selon le maire de Nuits-Saint-Georges.
Pendant le confinement, la déchetterie n'a pu ouvrir le samedi. "Faute de personnel suffisant" selon le maire de Nuits-Saint-Georges. © Fabienne Acosta / France 3 Bourgogne

Un relâchement général ?

Il n'y a pas qu'en Côte-d'Or que les riverains semblent se laisser aller. Dans le Doubs, à Besançon, la ville déplore "une recrudescence des dépôts sauvages". Elle menace aussi de sanctions contre ceux qui ne respecteraient pas les règles. Les agents municipaux sont sollicités à de nombreuses reprises pour le nettoyage, multipliant ainsi les risques de contamination, dans un contexte de crise sanitaire...

Le 22 mai dernier, nos confrères du Journal de Saône-et-Loire, mentionnaient des dépôts sauvages au bord de la route qui relie Berzé-la-ville au hameau de l'Echanault, à Verzé. Des remorques d'herbe auraient ainsi été déversées. La déchetterie de La Roche est fermée jusqu'au 08 juin prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers environnement déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter