• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pourquoi la télémédecine se développe en Bourgogne ?

Elle est en première place dans le plan de lutte contre les déserts médicaux. La télémédecine -pratique médicale à distance- se développe à grand pas sur l'ensemble du territoire et en Bourgogne-Franche Comté en particulier. Exemple à Seurre en Côte-d'Or.  

Par Christophe Tarrisse

A Seurre en Côte-d'Or, on trouve une maison médicale, rien de plus normal, avec ses 5 médecins généralistes mais aussi un endroit moins habituel où les patients se rendent pour consulter un spécialiste. Accueilli par l'infirmière de la structure, le patient est dirigé vers une salle où il est par exemple mis en relation avec un endocrinologue du CHU de Dijon.

Pour les patients, tout se passe comme s'il voyait le médecin à son cabinet. Diagnostic, échange, discussion, conseil, le rendez-vous est indentique. L'infirmière qui reçoit les patients, prend les clichés etles transmets immédiatement au spécialiste. Comme la maison médicale de Seurre, plus de 200 sites sont aujourd'hui équipés et proposent des télé-consultations ou des télé-expertises
 

Des actes de télémédecine en hausse de 50% !


Aujourd'hui, 11 pathologies peuvent être prises en charge en télémédecine dans la région où de nombreux projets vont être déployés cette année. Les rendez-vous à distance vont se multiplier à l'avenir. En 2018, sur l'ensemble de la région 9000 actes ont déjà été réalisés via la télémédecine, une augmentation de 50 % en un an... 

Les docteurs y voient un vrai plus. Pour ses patients qui n'ont plus à se déplacer. Pour eux aussi. Une proximité qui peut intéresser des jeunes médecins qui hésitent à s'installer à la campagne. A Seurre, d'autres téléconsultations pourraient être bientôt proposées... En médecine interne, rhumatologie ou encore anesthésie ! 

Voir le reportage d'Anne Berger et Tiphaine Pfeiffer, avec :
  • Jean Moizan (patient)
  • Pr Jean-Michel Petit (Endocrinologue)
  • Caroline Badoureaux (Infirmière)
  • Marie-Thérèse Cornot
  • Dr Aurélien Vaillant (Médecin généraliste)




 



 






 








 

Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus