Sécheresse : premières restrictions en Côte-d'Or à compter de ce lundi 13 septembre

La préfecture de la Côte-d'Or restreint l'usage de l'eau pour les agriculteurs et les industriels dans certains secteurs du département.
Archives.
Archives. © France Télévisions

L'été humide que nous avons vécu ne suffit pas à échapper au risque de sécheresse. Après l'Yonne, c'est au tour de la Côte-d'Or de placer certains secteurs en vigilance face au risque de manque d'eau.

À compter de ce lundi 13 septembre 2021, les bassins versants de l’Ource, de la Tille-Amont, de la Bèze et de l’Arroux sont placés en alerte. Le niveau de vigilance face au risque de sécheresse est divisé en quatre seuils : vigilance (le plus faible), alerte, alerte renforcée et crise (le plus élevé).

Dans son arrêté daté du 10 septembre 2021 (pdf), le préfet pointe notamment "la faiblesse des débits de certains cours d’eau" pour justifier sa décision.

Restrictions

Le passage au niveau alerte prévoit un certain nombre de mesures en direction des agriculteurs et des industriels. Il est notamment interdit d'irriguer en semaine entre 12h et 17h.

Les industriels qui consomment plus de 1 000 mètres cubes d'eau par an doivent eux, entre autres, réduire leurs prélèvements d'eau de 10 % par rapport à la moyenne hebdomadaire. Ceux qui sont en dessous de ce seuil doivent veiller à limiter au maximum leurs consommations.

La situation actuelle est tout de même bien moins difficile que l'an dernier à la même date. À l'époque, l'ensemble du département de la Côte-d'Or était concerné par des arrêtés sécheresse. La plupart des bassins avaient atteint le niveau crise.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo