Seurre : Les pensionnaires de l'EHPAD se mettent au rameur !

Les rameurs permettent de faire des régates virtuelles sur un écran vidéo / © FTV
Les rameurs permettent de faire des régates virtuelles sur un écran vidéo / © FTV

Une initiative originale a été mise en place dans un Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) de Seurre (Côte-d'Or) : elles se sont essayées au rameur, avec le concours du Comité Départemental d'Aviron.

Par F.L.

L'hôpital de Seurre à l'initiative

Sur proposition des équipes du centre hospitalier de Seurre, des personnes âgées ont été installées sur des rameurs, pour des régates virtuelles et ludiques. L'activité était encadrée par des personnels qualifiés et attentifs : ergothérapeute, moniteur de sport adapté, un membre du comité départemental d'aviron. Loin de la compétition, l'objectif est d'entretenir les capacités physiques des pensionnaires. L'aviron permet de travailler le souffle et toute la chaîne musculo-squelettique.

Pris au jeu

Les personnes âgées se sont prises au jeu. L'aviron n'est pas si difficile car il correspond à un mouvement relativement naturel. Chacun a choisi sa distance ou sa durée et l'a fait à son rythme. Le matériel a été adapté, leur apportant plus de confort et de sécurité. Ainsi, un rameur était équipé d'un siège de fauteuil roulant pour handicapé.

Pourquoi pas en faire une activité régulière ?

Devant le succès de l'opération et les bienfaits apportés par le mouvement, l'établissement souhaite proposer des séances de rameur indoor régulièrement. Et pourquoi ne pas investir dans un matériel ?

Le reportage de Maryline Barate et Christophe Gaillard

Intervenants :
  • Pierre Perche, résident
  • David Clerget, Comité de Côte-d'Or d'aviron
  • Julien Coindet, Moniteur Activité Physique Adaptée et Santé
Seurre : Aviron pour personnes âgées
C'est une expérience assez insolite ! Des résidents de la maison de retraite de Seurre, en Côte-d'Or, se sont essayés... au rameur aujourd'hui. (3 février 2016) L'idée a été initiée par les personnels de cet EPAHD et a pu se mettre en place avec le comité départemental d'aviron. Une activité physique qui, vous allez le voir, a plu à ces pensionnnaires qui sont octogénaires voire nonagénaires. Barate/Gaillard




Sur le même sujet

Les + Lus