SOS église en détresse : voici les 4 sites religieux de Bourgogne qui vont bénéficier d'aides de la Fondation du patrimoine

Ce 25 avril, la Fondation du patrimoine a dévoilé la liste des 100 premiers édifices qui vont bénéficier de la collecte nationale en faveur du patrimoine religieux des villages de France. Quatre d'entre eux se trouvent en Bourgogne.

On dénombre en France plus de 50 000 édifices religieux. Avec, parmi eux, près de 3 000 dans un état "qui fait craindre pour leur sauvegarde", selon le ministère de la Culture. C'est dans ce contexte que la Fondation du patrimoine a lancé un plan de collecte, afin de sauver ce patrimoine menacé.

Ce jeudi 25 avril, la liste des 100 premiers bénéficiaires de cette collecte a justement été dévoilée. Quatre desdits bénéficiaires se trouvent en Bourgogne : l'église Saint-Médard d'Urcy (Côte-d'Or), l'église Saint-Pierre-aux-Liens de Saint-Pierre-du-Mont (Nièvre), l'église Saint-Ferréol de Curgy (Saône-et-Loire) et l'église Saint-Martin d'Aillant-sur-Tholon de Montholon (Yonne).

L'église Saint-Médard d'Urcy (Côte-d'Or)

L'église Saint-Médard a été bâtie pour remplacer un précédent "édifice paroissial des XIII-XIVe siècles, alors délabré, sombre et humide". Construite dans un style néoclassique, elle a célébré son 200e anniversaire en 2023. Non protégée au titre des monuments historiques, elle risque aujourd'hui, sans restaurations d'envergure, de disparaître.

"Les toitures ne sont plus étanches et les infiltrations d'eau impactent la charpente et les maçonneries", indique la Fondation du patrimoine. "Des fissures inquiétantes sont apparues dans les murs et les voûtes, et menacent la stabilité de l'édifice, en particulier de son clocher." La sauvegarde du clocher sera la première étape des travaux, ajoute la Fondation.

L'église Saint-Pierre-aux-Liens de Saint-Pierre-du-Mont (Nièvre)

Construite au XVIe siècle, l'église Saint-Pierre-aux-Liens se situe sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle a elle aussi été bâtie sur le site d'un ancien édificie religieux, remontant, lui, au XIIe siècle. "La large nef charpentée en carène ouvre sur un chœur à trois pans, voûté sur croisées d'ogives, au-­dessus de la crypte attestant de la présence d'éléments carolingiens datant d'avant l'an mil", précise la Fondation du patrimoine.

L'état du bâtiment est aujourd'hui si préoccupant que l'accès en est interdit au public depuis 2021, après que la municipalité a pris un arrêté de péril. Les inquiétudes se portent tout particulièrement sur la toiture du chœur, de la nef et de la sacristie, qui "doit être intégralement reprise avec la charpente de la nef qui avait été mal consolidée".

L'église Saint-Ferréol de Curgy (Saône-et-Loire)

Des quatre bâtiments bourguignons bénéficiant de la collecte, l'église Saint-Ferréol de Curgy est le plus ancien. Construite entre les XI et XIIe siècles, son chœur possède une représentation du "Christ en Majesté", ainsi que deux absides ornées de peintures murales et de statues en bois datant, elles, du XVIIIe siècle.

L'argent versé par la Fondation du patrimoine servira à poursuivre des travaux déjà entamés en 2020. L'objectif est désormais d'assainir les murs intérieurs, de mettre en conformité l'électricité et le chauffage et de restaurer boiseries, décors et vitraux.

L'église Saint-Martin d'Aillant-sur-Tholon de Montholon (Yonne)

L'église Saint-Martin de Montholon partage un point commun avec Notre-Dame-de-Paris : elle a elle-même été conçue par Eugène Viollet-le-Duc au XIXe siècle, après que la municipalité de l'époque a décidé de raser l'ancienne église. En plus du plan, l'architecte en a également dessiné le mobilier.

"Aujourd'hui dans un état inquiétant de fragilité, les 55 vitraux de l'église n'ont pas été restaurés depuis leur mise en place en 1867. Plombs cassants, verres brisés, maçonneries altérées, cadres métalliques rouillés… le constat est alarmant", explique la municipalité sur le site de la Fondation du patrimoine. "L'intervention, programmée sur deux tranches, vise à restaurer les verrières et les doter de goulottes d'aération, ainsi que de grillages de protection."

Depuis son lancement, la collecte nationale en faveur du patrimoine religieux a déjà récolté plus de 2 millions d'euros.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité