Racheté par l'antiquaire Julien Cohen, l'Hôtel de la Poste à Avallon a rouvert, après 8 ans de fermeture

Début avril, l'ancien Hôtel de la Poste, à Avallon, a rouvert ses portes au public après 8 ans de fermeture. Le brocanteur parisien Julien Cohen veut redonner à la demeure son lustre d'antan. En y ajoutant sa touche personnelle : tout élément de décoration peut s'acheter.

"Karine, je vais avoir besoin de vous... On est complet à midi. Du coup un service coulé, tranquille." Reconnaissable à ses lunettes bleu fluo, l'antiquaire Julien Cohen est vigilant. Voilà près d'une semaine qu'il a rouvert l'Hôtel de la Poste : un lieu emblématique à Avallon. Et chargé d'histoire.

"C'est un monument de la gastronomie française, 300 ans d'histoire, un trois-étoiles en 1935, parmi l'un des premiers en France, introduit le brocanteur. Les grands chefs ont défilé dans ces cuisines. De grands maîtres d’hôtel qui sont ensuite partis sur Paris ont défilé dans cette salle." Pour l'heure, seul le restaurant a ouvert. Ce sera aussi le cas de la partie hôtellerie, début mai.

Objectif : une étoile au Michelin

L'homme d'affaires a apporté sa touche personnelle au lieu. "La salle n'a pas bougé au niveau format, mais au niveau décoration, elle est imprégnée, un petit peu, de mon savoir-faire en tant qu'antiquaire."

Dans les cuisines, à quelques minutes du coup de feu, la brigade s'active. Le chef mauricien Reetesh Persand vise une étoile au guide Michelin l'an prochain. "C'est un gros défi qui nous attend, on est tous motivés, j'ai une équipe qui me soutient beaucoup et ça, je peux en être très, très fier. On va travailler pour être récompensé."

À la carte, une cuisine traditionnelle, mais innovante. À l'image de l'un des desserts : un parfait glacé au champagne et à la mandarine, à l'effigie de Napoléon. Un hommage au passage de l'empereur en 1815, de retour l'île d'Elbe.

Tout est à vendre

Napoléon n'est pas le seul à y avoir séjourné. Kennedy, Piaf, Gainsbourg ou encore Elizabeth II. De quoi attirer une clientèle venue du monde entier.

En haut des escaliers, 31 suites. Là encore, tout est resté à l'identique, sauf la décoration. "Voici une junior suite avec un lit de 180 cm. Ce sont des anciens mobiliers restaurés par Boris, notre ébéniste", détaille Karine Persand, réceptionniste à l'Hôtel de la Poste.

Particularité des lieux, tout ici est à vendre. Des tables de nuit aux miroirs des chambres, des tableaux aux chaises du restaurant. Un concept inédit en France.

durée de la vidéo : 00h02mn24s
Reportage "La Renaissance de l'Hôtel de la Poste" ©Rachel Desmis - France Télévisions

Avallon ne compte qu'une poignée d'hôtels-restaurants. Outre les franchises bien connues situés entre l'ex-N6 et l'A6, on trouve par exemple le Logis Hôtel les Capucins, le restaurant du moulin des Ruats ou encore le Relais fleuri.

► Avec Audrey Champigny, Rachel Desmis et Valérie Jonnet