• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vins les plus chers du monde : 7 vins de Bourgogne sont dans le top 10

Les bouteilles de vin vinifiées par Henri Jayer, célèbre vigneron de Côte-d’Or, sont parmi les plus chères du monde.
Les bouteilles de vin vinifiées par Henri Jayer, célèbre vigneron de Côte-d’Or, sont parmi les plus chères du monde.

Le moteur de recherche Wine-Searcher permet de comparer les prix de plus de 7 millions de bouteilles de vins du monde entier. Dans son classement 2015 des vins les plus chers du monde, 7 vins de Bourgogne figurent dans le top 10.

Par B.L.


Une bouteille de Richebourg Grand Cru est en haut de l’affiche

C’est toujours une bouteille d’Henri Jayer, célèbre vigneron de Côte-d’Or, qui détient le titre de vin le plus cher du monde : il s’agit d’un vin rouge Richebourg Grand Cru. On le trouve en vente à partir de 15 465 dollars (13 510 euros). Mais, ce n’est là qu’une moyenne, car certains flacons valent beaucoup plus cher.

Ce pinot noir est issu du terroir de la Côte de Nuits, là où sont produits la plupart des grands crus de Bourgogne. Ces vins d’exception sont cultivés en petite quantité sur une étroite bande de coteaux, qui "s'étire sur vingt kilomètres de long et est parfois large de deux à trois cents mètres seulement", indique le site du BIVB (Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne).

Le vigneron Henri Jayer (1922 - 2006)
Le vigneron Henri Jayer (1922 - 2006)


Pourquoi les vins d’Henri Jayer sont-ils si recherchés ?

Les vins d’Henri Jayer (qui est mort en 2006) sont tout particulièrement recherchés. Ce grand professionnel, à qui l’on doit d'importantes innovations dans la vinification des bourgognes, était réputé pour la qualité de son pinot noir. La rareté de ses légendaires bouteilles contribue à faire monter les prix.

Récemment encore, lors d’une vente aux enchères qui a eu lieu en février 2015 à Hong Kong, deux bouteilles d’Henri Jayer ont flirté avec les sommets : un  Vosne-Romanée Cros Parantoux 1978 a été vendu 82 865 dollars (72 000 euros) et un Richebourg 1985 adjugé 70 116 dollars (61 000 euros).

 / ©
/ ©


Quels sont les autres vins de Bourgogne qui figurent au palmarès?

Dans le classement 2015 du site Wine-Searcher, on trouve plusieurs flacons de Bourgogne parmi les vins les plus chers du monde :
  • la 2e place du classement est occupée par un Grand Cru du Domaine de la Romanée-Conti, Côte de Nuits
  • la 3e place revient à une autre bouteille d’Henri Jayer, un Cros Parantoux, Vosne-Romanée Premier Cru.
  • la 5e place est décernée à un Montrachet Grand Cru du Domaine Leflaive, Côte de Beaune
  • la 6e place est détenue par un Musigny Grand Cru du Domaine Leroy, Côte de Nuits
  • à la 7e place, on trouve un Musigny Grand Cru du Domaine Georges et Christophe Roumier, Côte de Nuits, France
  • la 9e place revient à un Montrachet Grand Cru du Domaine de la Romanée-Conti, Côte de Beaune.
Consultez l’ensemble du classement 2015 des vins les plus chers du monde

Le classement du site Wine-Searcher est effectué à partir du prix moyen d'une bouteille standard (75 cl), tous millésimes confondus.

 / ©
/ ©


Le vin est-il devenu un produit de luxe ?

Vendredi 29 mai 2015, l’émission Enquêtes de régions, diffusée après Soir 3, s’est intéressée aux prix parfois astronomiques qu’atteignent certains vins.

"Autrefois produit de consommation courante à l'égal quasiment du pain, le vin tend à devenir aujourd'hui un produit de luxe. En tout cas pour les bouteilles issues des vignobles les plus réputés. C'est le cas en Bourgogne, où les prix des vins ne cessent de grimper depuis une bonne trentaine d'années au point qu'aujourd'hui ils commencent à paraître inaccessibles au plus grand nombre", dit Muriel Bessard, journaliste à France 3 Bourgogne et présentatrice de l’émission Millésime. Elle nous explique pourquoi des différences de prix parfois exorbitantes peuvent exister entre des vins issus d'un même village et donne la parole à différents acteurs de la filière, vignerons, vendeurs, experts, etc.

  • Reportage : Muriel Bessard et Cédric Lepoittevin
  • Son : Maxime Pilorge
  • Montage : Lucile Feuillebois

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus