Côte-d'Or : la députée Yolaine de Courson nommée référente nationale du grand débat voulu par E. Macron

Publié le Mis à jour le
Écrit par M.J

Dans le cadre du grand débat annoncé par Emmanuel Macron, la députée de la 4e circonscription de Côte-d'Or, Yolaine de Courson, a été nommée référente nationale par le groupe La République en marche à l'Assemblée nationale.

Le 10 décembre dernier, Emmanuel Macron annonçait un grand débat, notamment en réponse à la crise des "gilets jaunes". Cette grande concertation se déroulera en deux temps : une première phrase, de mi-décembre à mi-janvier, au niveau des communes et une seconde phrase, de mi-janvier à mi-mars, à l'échelle nationale.
 

Yolaine de Courson, référente nationale


La députée de la 4e circonscription de Côte-d'Or, Yolaine de Courson (LREM), a été nommée référente nationale. Elle sera en charge de la thématique "Vie quotidienne des Français". Il sera notamment question des modes de déplacements, du chauffage, de l'isolation des logements. 

Le député de la 1e circonscription de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx (LREM), a quant à lui été désigné référent pour la thématique "Fiscalité plus juste, efficace, compétitive et lisible". Il y aura également un référent nommé dans chaque région. En Bourgogne-Franche-Comté, il s'agira de la députée de Haute-Saône, Barbara Bessot-Ballot (LREM).
 

Un débat organisé par la Commission nationale du débat public


Afin de coordonner ce débat, une Commission nationale du débat public (CNDP) a été mandatée dans le but d'informer les citoyens et de prendre en compte leur point de vue. Elle sera présidée par Chantal Jouanno

Le débat organisé par la CNDP devra répondre à quatre questions posées par le gouvernement :
  • Comment mieux accompagner les Français dans leur vie quotidienne pour se déplacer, se chauffer, isoler leur logement ?
  • Comment faire évoluer le lien entre impôts, dépenses et services publics pour mieux répondre aux besoins des Français ?
  • Comment faire évoluer l'organisation de l'Etat et des autres collectivités publiques pour les rendre plus proches des Français et plus efficaces ?
  • Que signifie être citoyen aujourd'hui ? Comment faire évoluer la pratique de la démocratie et de la citoyenneté ?
Un collège indépendant sera chargé de s'assurer du bon déroulement, de la transparence et de l'authenticité des concertations.