Côte-d’Or : Louis de Broissia a été nommé à la Hadopi

Louis de Broissia, élu de Côte-d'Or, en compagnie du Dalai Lama le 13 août 2008 au Sénat / © OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
Louis de Broissia, élu de Côte-d'Or, en compagnie du Dalai Lama le 13 août 2008 au Sénat / © OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP

Louis de Broissia, ex sénateur et président du conseil général de Côte-d’Or, a été nommé membre de la Hadopi, l'autorité chargée de lutter contre le piratage sur internet. Il succède à Didier Mathus, ancien député de Saône-et-Loire.

Par avec AFP

Louis de Froissard de Broissia avait supervisé il y a quelques années le passage à la TNT (Télévision Numérique Terrestre) en tant que président du Groupement d'intérêt public France Télé Numérique.

Cette fois, l’ancien sénateur de Côte-d’Or rejoint la Hadopi (Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet). Il a été choisi Gérard Larcher, président du Sénat, en raison de "sa grande connaissance du secteur de la communication audiovisuelle et du numérique". Cette nomination doit encore faire l'objet d'un décret, indique le Sénat.

Louis de Broissia, membre du comité d'éthique du groupe M6, fut aussi ambassadeur chargé de l'audiovisuel extérieur.

L’ex sénateur RPR, puis UMP de Côte-d’Or remplace l'ancien député PS Didier Mathus parmi les 9 membres de la Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet.

Le mandat du président de la Hadopi Christian Phéline est arrivé à son terme le 6 janvier 2018. Son successeur sera choisi quand le collège sera au complet, avec les deux membres nommés par le premier président de la Cour des comptes et le président du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique. Les membres de la Hadopi éliront alors leur nouveau président.






A lire aussi

Sur le même sujet

Littérature jeunesse : et si vous appreniez à compter à vos enfants ?

Les + Lus