Covid-19 : l'ARS alerte "la situation sanitaire se dégrade en Bourgogne-Franche-Comté"

« La situation sanitaire s’est très rapidement détériorée ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté », alerte l'ARS qui recommande désormais de réduire le plus possible ses interactions sociales pour limiter l’accélération de l’épidémie.
 
En Bourgogne-Franche-Comté, 218 personnes sont actuellement hospitalisées dont 41 en réanimation.
En Bourgogne-Franche-Comté, 218 personnes sont actuellement hospitalisées dont 41 en réanimation. © PHOTOPQR/JOURNAL DU CENTRE/MAXPPP
Alors que le président de la République doit s'exprimer ce mercredi 14 octobre au soir sur la situation sanitaire et les mesures à venir, l'ARS de Bourgogne-Franche-Comté alerte sur la progression de l'épidémie dans notre région.

Selon les indicateurs de suivi, le taux d’incidence s’élève désormais à près de 100 /100 000 habitants à l’échelle régionale, bien au-dessus du seuil d’alerte (50/100 000 habitants).
Ce taux dépasse 160/100 000 habitants en Saône-et-Loire et 130/100 000 en Côte-d’Or, départements qui restent les plus touchés où l’incidence chez les plus de 65 ans est par ailleurs préoccupante (près de 90/100 000 en Côte-d’Or ; près de 160/100 000 en Saône-et-Loire).


Le Jura en forte hausse 


Le Jura a désormais dépassé largement le seuil d’alerte avec une incidence en population générale de près de 90/100 000 habitants. 
La hausse touche également le Doubs et l’Yonne avec une incidence de près de 80/100 000, mais aussi la Haute-Saône et la Nièvre qui s’approchent du seuil d’alerte de 50/100 000. Le Territoire de Belfort reste à ce stade un peu en retrait (près de 40/100 000).


Les gestes barrières avant tout


Dans ces conditions, il est maintenant impérieux que chacun s’astreigne à une discipline de tous les instants pour appliquer systématiquement les gestes barrières, limiter drastiquement ses interactions sociales, et protéger au maximum les plus fragiles à risque de développer des formes graves de COVID- 19 :
- les personnes de plus de 65 ans
- les personnes souffrant de pathologies chroniques, quel que soit leur âge.

En Bourgogne-Franche-Comté, 218 personnes sont actuellement hospitalisés dont 41 en réanimation.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société région bourgogne franche-comté politique fusion des régions réforme territoriale