Covid-19 : un « net rebond de l’épidémie » en Bourgogne-Franche-Comté

L’Agence régionale de santé alerte sur l’accélération de la circulation du virus dans la région. En ce début de vacances de la Toussaint, la pression sur les hôpitaux est de plus en plus forte.

En Bourgogne-Franche-Comté, 30 personnes sont hospitalisées en moyenne chaque jour.
En Bourgogne-Franche-Comté, 30 personnes sont hospitalisées en moyenne chaque jour. © Lionel VADAM - maxPPP
Freiner l’épidémie dans l’ensemble de la région, voilà l’objectif de l’Agence régionale de santé. Alors que des couvre-feux sont mis en place dans plusieurs grandes villes en France, la situation se dégrade aussi dans les départements bourguignons et comtois.

De plus en plus de personnes testées positives au covid-19


La Bourgogne-Franche-Comté recense un taux d’incidence supérieur à 125 pour 100 000 habitants sur l’ensemble de la région. En d’autres termes, sur 100 000 personnes dans la région, 125 d’entre elles sont testées positives. L'indicateur le plus préoccupant est peut-être le taux d'incidence des plus de 65 ans. Parmi ces personnes ayant un risque de développer une forme grave du virus, 100 sont testées positives, sur 100 000 habitants. Le taux d’incidence est en très forte hausse dans tous les départements, à l’exception du Territoire de Belfort.
 


Le taux de positivité augmente dans toute la région avec 9,4% de tests positifs, parmi tous les tests réalisés du 6 au 12 octobre. Trois départements bourguignons et un département Comtois sont au-dessus de la moyenne régionale : la Côte d’Or (10,1%), la Saône-et-Loire (12%), l’Yonne (10,6%) et le Jura (9,5%). Seul le Territoire de Belfort a un taux stable avec 4,3% de tests positifs.
 
 

Dans les hôpitaux, la situation se détériore

L’Agence régionale de santé demande aux hôpitaux d’« activer le premier niveau des plans d’augmentation des capacités d’hospitalisation » et de « réviser la programmation de leurs activités ». Des transferts de patients entre établissements ont déjà été mis en place pour désengorger certains services. Car en moyenne, 30 personnes sont hospitalisées chaque jour, en raison du covid, contre 12 la semaine dernière. Chaque jour, 4 personnes entrent en réanimation. Les patients atteints du covid occupent 20% des lits en réanimation en Bourgogne-Franche-Comté.
 

En ce début de vacances de la Toussaint, l'Agence régionale de santé en appelle à la vigilance, tout en évoquant les mesures de prévention et de protection contre le coronavirus. La « règle des 6 » s'applique sur tout le territoire, c'est-à-dire que les rassemblements privés doivent se limiter à six personnes maximum.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société