Covid-19 : nous répondons à vos questions sur le reconfinement annoncé par Emmanuel Macron

Suite à la hausse des cas de Covid-19 en France, Emmanuel Macron a annoncé mercredi 28 octobre 2020 la mise en place d'un nouveau confinement, du 30 octobre au 1er novembre. Déplacements, écoles, Toussaint... Nous répondons à vos interrogations. 
 

Emmanuel Macron a annoncé un nouveau confinement
Emmanuel Macron a annoncé un nouveau confinement
Comme annoncé par le président de la République Emmanuel Macron mercredi 28 octobre, le confinement sera de nouveau en vigueur sur tout le territoire français. À partir du vendredi 30 octobre et jusqu’au 1er décembre 2020, les déplacements seront très largement proscrits. Sur les réseaux sociaux, vous nous avez posé vos questions, nous y répondons dans cet article.
 

Déménagement 

Jean Castex l'a annoncé jeudi 29 octobre, les déménagements restent possibles sur justificatif de l'entreprise de déménagement. Si vous prévoyez de déménager par vos propres moyens, les déménagements sont autorisés s’ils ne peuvent être différés. Cependant, ils ne doivent pas mobiliser plus de 6 personnes.

Santé 

Comme lors du premier confinement, il sera possible de se déplacer assez loin pour un rendez-vous médical. En ayant sur soi, un justificatif et son attestation de déplacement.Oui, il est toujours possible de se rendre dans les Établissements français du sang pour donner son sang. "Vous pouvez vous rendre en collecte sauf si vous présentez des symptômes grippaux ou si vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé de covid-19 au cours des 15 derniers jours", explique l’EFS sur son site Internet.
 
© Rolland Quadrini / MAXPPP
 

Déplacements 

Emmanuel Macron l’a annoncé : les retours de vacances de la Toussaint ainsi que les retours de colonies de vacances seront tolérés le week-end du 31 octobre. Le ministre délégué des Transports Jean-Baptiste Djebbari a confirmé qu'aucun changement n'est attendu avant la fin de cette semaine : "Les retours de ce week-end vont être assurés, pas un train ne sera supprimé d'ici dimanche. Il faut permettre aux Français de revenir là où ils habitent". Pour justifier votre déplacement, une attestation sur l'honneur suffira.Oui. Le Premier ministre Jean Castex l’a assuré, "tous les services de transport en commun resteront ouverts, et leur niveau de service devrait être maintenu".Les frontières intérieures de l'espace Schengen restent ouvertes. La Suisse bien que n’étant pas membre de l’Union européenne, fait partie de l’espace Schengen. Ainsi, il est tout à fait possible de se déplacer en Suisse, il faut cependant justifier d'un motif valable.Il est tout à fait possible de se déplacer pour venir en aide à vos proches. Pour cela, il suffit de cocher la case "déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants" sur votre attestation de déplacement dérogatoire.

Toussaint 

© Marc OLLIVIER / MAXPPP
 Les cimetières resteront ouverts pendant le confinement et il sera possible de s’y rendre le 1er novembre. "Je veux que nous puissions continuer à enterrer dignement nos proches", a déclaré Emmanuel Macron mercredi 30 octobre. 

Les fleuristes pourront rester ouverts jusqu’à dimanche a indiqué ce jeudi 29 octobre le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. "Le président de la République a dit hier que les Français pourraient évidemment aller se recueillir sur les tombes de leurs proches à l'occasion de la Toussaint et pour cette raison, les fleuristes ne fermeront pas comme les autres commerces ce soir, mais pourront rester ouverts jusqu'à dimanche soir", a-t-il déclaré.

Écoles/Enseignement supérieur 

Jeudi 29 octobre, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé que l’obligation du port du masque est étendue aux enfants dès l’âge de six ans. "Conformément à l'avis que nous a transmis hier (mercredi) le Haut conseil de santé publique, le port du masque (à l'école) sera étendu aux enfants du primaire dès l'âge de six ans", a-t-il déclaré à l'Assemblée nationale. Jeudi 29 octobre, il a précisé que cette mesure concernait les enfants dès la classe de CP.
  Pour les parents devant faire le trajet domicile-école, un justificatif de déplacement scolaire est nécessaire. Il vous sera remis par l’établissement. C’est une attestation permanente qui n’a pas besoin d’être renouvelée à chaque déplacement.A priori, les élèves de BTS pourront continuer à aller en cours, même si dans l'enseignement supérieur, le distanciel est désormais la règle. Le Premier ministre Jean Castex a précisé jeudi 29 octobre certaines modalités. Ainsi, les travaux pratiques et l’enseignement professionnel nécessitant du matériel spécialisé font exception. "Le sujet des BTS, IUT et prépas n'ayant finalement pas été abordé dans la conférence de presse, je vous indique que les cours continueront à se tenir en présentiel", a quant à lui expliqué dans une story Instagram, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Cependant, la Préfecture de la Côte-D'Or précise, ce vendredi 30 octobre, que des assouplissements seront possibles avec à l'étude, le distanciel en alternance, une semaine sur deux.

Lieux ouverts/Lieux fermés

Les "commerces de détail d’optique" faisant partie des lieux et services ouverts, les opticiens continuent donc leur activité pendant le confinement.Non, comme le précise le site internet du gouvernement, les "cliniques vétérinaires et les cliniques des écoles vétérinaires" font partie des lieux ou services ouverts.
 
Si vous avez d'avantage d'interrogations, un numéro vert répondra en permanence à vos questions : 0 800 130 000. Vous pouvez également vous rendre sur le site Internet du ministère de l'Intérieur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société