Crues : la fosse Dionne à Tonnerre plus mystérieuse que jamais

La fosse Dionne est une source exsurgente située en centre-ville à Tonnerre / © Caroline Jouret FTV
La fosse Dionne est une source exsurgente située en centre-ville à Tonnerre / © Caroline Jouret FTV

La fosse Dionne est une exsurgence située au centre-ville de Tonnerre (Yonne). Une eau d'une couleur turquoise s'écoule toute l'année, alors que son origine demeure encore mystérieuse. Les récentes crues la rendent encore plus fascinante que jamais.

Par F.L.

La fosse Dionne, un bassin fascinant
C'est un spectacle saisissant, un torrent incessant, d'une force incroyable, qui jaillit des profondeurs du bassin de 14 mètres de diamètre.
C'est un lieu mystérieux connu depuis l'antiquité, d'une couleur fascinante, émeraude et turquoise, changeante au gré du ciel ou du débit de l'eau. 
L'origine de l'eau est souterraine, probablement liée à l'infiltration de l'eau à travers les plateaux avoisinants.

La fosse Dionne n'a pu être explorée qu'à 360 mètres, et demeure énigmatique / © office du tourisme tonnerrois
La fosse Dionne n'a pu être explorée qu'à 360 mètres, et demeure énigmatique / © office du tourisme tonnerrois
Historique 
La ville s'est érigée autour de la source. A l’origine la ville était sur le plateau dit "des vieux châteaux", la dominant.
Dès l’Antiquité, les hommes se sont rassemblés autour de ce lieu mystérieux. Les eaux sourdaient d’un marécage, qui par la suite fut assaini.
Plus tard encore, en 1758, Louis d’Éon, le grand-père du fameux Chevalier, fit aménager la source en lavoir. La toiture demi-circulaire, sa double enceinte et ses quatre cheminées datent elles aussi de 1758.

Exploration
Selon l'office du tourisme du Tonnerrois : 
Les plongées souterraines ont commencé à la fin du XIXe siècle, probablement après 1878. Les premières plongées étaient effectuées à l’aide d’un scaphandre.
En Juin 1955 eut lieu la deuxième tentative grâce à deux scaphandres Cousteau.
Puis en 1961, des plongeurs de Troyes, appartenant à l’école de plongée du Touring club de France, tentèrent leur chance.
Le 15 Juillet 1962, deux plongeurs trouvèrent la mort dans la Fosse Dionne. L’explication la plus plausible de cet incident serait une fausse manœuvre lors du gonflage des bouteilles, la présence dans celles-ci de vapeurs d’huile et d’oxyde de carbone. Peut-être aussi une sorte de narcose dues à des plongées successives et à l’excès de gaz carbonique provenant des efforts effectués par les plongeurs qui tentaient en effet de remonter une pierre sculptée qu’ils avaient repéré le jour même.
Ce n’est que le 12 Décembre 1976 que l’exploration reprit, suite à l’avis favorable de la mairie et du conseil des secours souterrains de l’Yonne.
C’est le 3 septembre 1977, profitant d’une période d’étiage, que les spéléologues de la société Dijonnaise de plongée souterraine franchirent la chatière qui jusqu’alors s’était révélée infranchissable.
Ils s’arrêtèrent peu après 31m.
Au mois de Juin 1996, deux plongeurs franchirent les étroitures. L’incompétence de l’un d’eux, associée à un matériel non adapté à ce type de plongée très technique, coûta la vie à l’inexpérimenté. Suite à cet accident, les plongées sont désormais très réglementées (autorisation du Maire et du Préfet)

Depuis le 2 Décembre 1979, date à laquelle Eric LEGUEN parvint à 360 m de distance de l’entrée, diverses plongées ont été effectuées (relevés topographiques notamment).
Seul un plongeur aurait dépassé ce terminus en 1989 pour atteindre la profondeur de 70 m avec vision à – 80 m.

Un lieu fascinant, même pour les habitants de Tonnerre
Alors que la fosse fournit 100 litres d'eau par seconde en moyenne, c'est un débit qui ne se tarit jamais, même en été. Cet écrin au pouvoir magnétique ne lasse pas les habitants, l'apparence de l'endroit changeant d'un jour à l'autre.
Cette source sacrée,  la "Fons Divina", comme l'avaient baptisée les Celtes, c'est-à-dire "La fontaine des Dieux."

Le reportage de Caroline Jouret et Yoann Etienne
Intervenants :
  • Dominique Aguilar, Maire (UDI) de Tonnerre
  • Anaïs Dumarey
La fosse Dionne à Tonnerre, plus facinante que jamais
C'est un endroit parmi les plus touristiques de la Bourgogne, au coeur de la ville de Tonnerre qui a obtenu en novembre 2016 le label de " Petite cité de caractère". La Fosse Dione, dont s'échappe un torrent qui se jette dans l'Armançon, attire chaque année des milliers de visiteurs. Un site particulièrement impressionnant en ce moment après les fortes précipitations de ces derniers jours. - France 3 Bourgogne - Caroline Jouret et Yoann Etienne



Sur le même sujet

Affaire Grégory : regards croisés de deux avocats du barreau de Dijon

Les + Lus