Damparis (Jura) : l'usine Jacob Delafon peut-être rachetée par une entreprise française ?

Kamer, une société, française, a postulé pour racheter l’entreprise Jacob Delafon, qui fabrique dans le Jura des sanitaires en céramique.

L'entreprise Jacob Delafon à Damparis, Jura
L'entreprise Jacob Delafon à Damparis, Jura © Philippe Trias, Maxppp

C'est la seule offre de reprise pour le site. Kramer, cette PME de Lorraine reprendrait deux tiers des effectifs, soit 91 salariés sur 140. Les syndicats y sont favorables. Le groupe américain Kohler possède l’usine jurassienne de Damparis et l’avait mise en vente en septembre 2020.

Un repreneur français, un vendeur américain  

Kramer est une PME française familiale de robinetterie établie à Etain, dans la Meuse. Cette société et sa filiale Horus basée à Obernai, en Alsace, emploient actuellement 80 personnes pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 20 millions d'euros.

Marque emblématique née en 1899, Jacob Delafon est le dernier fabricant français de sanitaires haut de gamme en céramique (lavabo, bidet, WC, vasques…).

Manuel Rodriguez, président de Kramer, s’engage à conserver 91 emplois sur les 140 que compte actuellement le site jurassien. Selon lui, la fabrication de nouveaux modèles serait lancée au printemps 2022 et un accroissement du volume est prévu dans les 3 à 5 ans.

Réaction syndicale très favorable

Rodolphe Gomis, représentant du personnel, CFE-CGC, se félicite de cette avancée : "Depuis septembre, on a fait le plus de bruit possible et on a agit pour trouver un repreneur. Manuel Rodriguez, le PDG du groupe repreneur, nous a même associés à la réflexion. Avec une question : combien de salariés sont-ils indispensables à une production industrielle. Nous avons de la main d'oeuvre qualifiée, pas question de la laisser partir !"

Pour Rodolphe Gomis, ce repreneur, "c'est le bon et je ne dis pas ça parce que c'est le seul ! Si le repreneur avait été chinois ou indien et ne souhaitait que nous prendre notre savoir-faire, je n'aurais pas été favorable. Kramer fait du Made in France depuis 15 ans et les services de l'Etat nous disent que c'est un groupe sérieux" dit-il.

Seul regret : en partant, le propriétaire actuel, l'américain Kohler, emmènera aussi la marque Jacob Delafon...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie