Port du masque : dans le département de la Nièvre, de nouvelles mesures pour 13 communes

Au regard des chiffres grimpants de l'épidémie de Covid-19 en Bourgogne et plus particulièrement dans la Nièvre, la Préfecture a annoncé de nouveaux arrêtés pour 13 communes du département.

La Nièvre devrait passer sous mesures de freinage renforcées
La Nièvre devrait passer sous mesures de freinage renforcées © FTV

C'est l'inflation des chiffres de l'épidémie qui a fait réagir la Préfecture de la Nièvre : Selon le Préfet M.Daniel Barnier, la situation s'est aggravée progressivement sur 15 jours. Le taux d'incidence est à la date du 19 mars de 274 personnes pour 100 000 habitants, et de 158 habitants de plus de 65 ans pour 100 000 habitants.

L'axe ligérien sous surveillance

C'est la zone Cosne-sur-Loire - Decize - Nevers qui demeure la principale source d'inquiétude, selon le Préfet M.Barnier. La tension hospitalière demeure forte sur le département.
L'inquiétude est aussi importante au regard du département voisin de l’Yonne : 300 p/100 000 hab (taux d’incidence en population générale)

Extension du port du masque

La première mesure décidée par la Préfecture de la Nièvre est l'extension du port du masque à 13 communes. Des arrêtés concernaient des communes de façon partielle (Nevers, Cosne, La Charité, Decize) et de nouvelles communes ont été identifiées, comme la Communauté de Communes de Nevers et Saint-Eloi, bassin de vie de Nevers.
Les communes concernées sont :

La mise en application s'effectuera dès demain matin dimanche 21 mars.

Interdiction de consommation des boissons

Ces communes vont être assujetties d'une interdiction de consommation de boissons sur la voie publique, pour lutter contre le phénomène de consommation sur place et de regroupements, près des lieux de vente. Cela fait suite à des constats de police et de gendarmerie de regroupements de personnes qui enlèvent le masque.

Une politique de contrôles est maintenue, même si la population de la Nièvre respecte le couvre-feu et le port du masque. Néanmoins, selon le Préfet Daniel Barnier, "trop de concitoyens ne comprennent pas l’intérêt de ces consignes car 730 infractions ont été relevées depuis le début de la mise en place des règles : 230 PV pour non-port du masque et 500 PV pour non-respect du couvre-feu."

Par ailleurs, les autres dispositions prises depuis le 30 octobre 2020 demeurent en vigueur sur tout le département :
- le port du masque est obligatoire dans toutes les communes du département :
1) sur les marchés couverts ou non, pour toutes les personnes présentes (badauds, clients, exposants), pendant leurs horaires d’ouverture, ainsi qu’à leurs abords, dans un rayon de
50 mètres pendant la durée de l’évènement ;
2) dans les cimetières, à l’occasion des cérémonies funéraires et des rassemblements commémoratifs ainsi qu’à leurs abords, dans un rayon de 50 mètres pendant la durée de
l’évènement ;
3) aux abords des établissements recevant du public (ERP) définis par le règlement pris en application de l’article R. 123-12 du code de la construction et de l’habitation, demeurant
ouverts dans le cadre des mesures prises dans le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié susvisé, pendant les horaires d’ouverture au public, dans un rayon de 50 mètres.
4) dans les parcs, jardins et autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines ainsi que sur les plages, plans d’eau et lacs ouverts au public.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société