Dijon : depuis le déconfinement, les saisies de drogue se multiplient sur les autoroutes de Bourgogne-Franche-Comté

C’est une nouvelle saisie record pour les douanes de Dijon depuis que le déconfinement a débuté ! En l'espace de quelques jours, ils ont de nouveau mis la main sur un chargement de cannabis caché dans un camion, avec cette fois-ci des médicaments en plus.

Au total, 44 cartons contenant sachets d’herbe de cannabis et huit cartons con tenant des boîtes de médicaments ont été saisis par les douaniers de Dijon dans un camion contrôlé sur une aire de repos de l'autoroute A31 le 14 mai 2020.
Au total, 44 cartons contenant sachets d’herbe de cannabis et huit cartons con tenant des boîtes de médicaments ont été saisis par les douaniers de Dijon dans un camion contrôlé sur une aire de repos de l'autoroute A31 le 14 mai 2020. © Douane française


Le 11 mai 2020, le premier jour du déconfinement, les douaniers de Dijon avaient saisi 83 kilos de cannabis dissimulés dans la remorque d'un poids lourd roumain qui s'engageait sur une aire de repos de l'A 31, à Ladoix-Serrigny, en Côte-d'Or.
Les trafiquants avaient caché la drogue dans des sacs plastiques au milieu d'un chargement légal composé de plaques de polystyrène.

Trois jours plus tard, toujours sur une aire de repos de l’A31, les agents des douanes ont réalisé une nouvelle prise encore plus importante.
Ils ont découvert 438 kilos d’herbe de cannabis et 92 000 médicaments (un antalgique et un somnifère connus pour leurs effets psychotropes). Cette fois, la drogue était répartie au milieu de "cartons d’articles hétéroclites et sans valeur, certains comme des assiettes étant même cassés".

L’opération s’est déroulée jeudi 14 mai vers 18h30 lors du contrôle d’un tracteur et d’une remorque frigorifique, stationnés rideaux tirés. L’ensemble routier était conduit par deux chauffeurs de nationalité polonaise, qui revenaient d’Espagne et se rendaient aux Pays-Bas.
Interrogés sur le chargement du camion, les chauffeurs ont présenté "des documents couvrant le transport de 35 palettes d’articles de bazar pour un total de 13 tonnes".
 
Les douaniers de Dijon ont saisi 438 kilos d’herbe de cannabis et 92 000 médicaments cachés dans un camion contrôlé sur l'autoroute A31 le 14 mai 2020.
Les douaniers de Dijon ont saisi 438 kilos d’herbe de cannabis et 92 000 médicaments cachés dans un camion contrôlé sur l'autoroute A31 le 14 mai 2020. © Douane française



Mais, les douaniers ont décidé d’alerter l’équipe cynophile de la brigade. Leur intuition était bonne, puisque le chien Oli a effectué un marquage au deuxième tiers de la remorque.
L’ensemble routier a alors été conduit dans un entrepôt où il a subi un contrôle approfondi.
En déchargeant le véhicule, les douaniers ont découvert 44 cartons avec à l’intérieur des sachets d’herbe de cannabis pour un total de 438 kilos. Il ont aussi découvert huit cartons contenant des boîtes d’un antalgique et d’un somnifère connus pour leurs effets psychotropes, soit environ 65 kilos.

Les deux chauffeurs ont été remis à la police judiciaire de Dijon et l’enquête se poursuit sous l’autorité de la juridiction interrégionale spécialisée de Nancy afin d’identifier les commanditaires de la cargaison. es douaniers de Dijon ont reçu les félicitations de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics : "Ils privent ainsi une organisation criminelle de près de 4,5 millions d’euros de profits illicites, de son moyen de transport et de ce qui semble être son fret tournant. Plus que jamais dans le contexte épidémique, la douane reste mobilisée au service de la protection de notre territoire et de nos concitoyens", a déclaré le ministre.

 
Les douaniets de Dijon ont saisi 83 kilos d'herbe de cannabis sur l'A 31, en Côte-d'Or, le 11 mai 2020.
Les douaniets de Dijon ont saisi 83 kilos d'herbe de cannabis sur l'A 31, en Côte-d'Or, le 11 mai 2020. © Direction régionale des douanes



Les autoroutes de Bourgogne-Franche-Comté sont décidément très fréquentées par les trafiquants le 11 mai, plus d'une tonne d'herbe de cannabis a été saisie dans un camion contrôlé sur l'A36, au niveau de Miserey-Salines, à proximité de Besançon. La cargaison, estimée entre 20 et 30 millions d'euros, a aussitôt été incinérée à l'usine d'incinération de Planoise à Besançon.

Au début de l'année, 108 kilos de cannabis et 2,2 kilos d’ecstasy avaient été découverts dans un poids-lourd polonais contrôlé sur l'A6, à hauteur de Beaune, en janvier 2020.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter