• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : la sécurité du marché de Noël pourrait être renforcée

Le marché de Noël de la place Darcy, à Dijon
Le marché de Noël de la place Darcy, à Dijon

Conséquence directe de l'attentat perpétré à Strasbourg ce mardi 10 décembre, le ministère de l'Intérieur a annoncé le renforcement des mesures de sécurité aux abords et au sein des marchés de Noël dont celui de Dijon. Réactions. 

Par Maeva Damoy

Ce matin, les chalets de la place Darcy ont ouvert leurs portes comme d'habitude. Au lendemain de l'attentat qui a frappé le marché de Noël de Strasbourg, les commerçants se montrent fatalistes : "si ça doit arriver quand je suis là et bien ça arrivera. Il n'y a pas à se faire peur avant", précise Yvette Ladrée. Les visiteurs, eux, ne comptent pas changer leurs habitudes de fin d'année : "C'est toujours très triste mais on ne va pas s'arrêter de vivre" déclare une passante quand une autre ajoute : "En aucun cas ça ne m'empêchera d'aller faire les marchés". 
 

Plan Vigipirate "urgence attentat" 


Le ministre de l'Intérieur a annoncé ce mardi 10 décembre la mise en place d'un plan vigipirate "Urgence attentat", le plus haut degré de vigilance existant. Pour l'instant à Dijon, les commerçants n'ont pas eu de consignes particulières : "On a eu des consignes pour les manifestations, de ne pas laisser traîner d'affaires dehors mais c'est tout. On est tranquilles et nous n'avons pas peur". La sécurité est, comme l'an dernier, assurée par des blocs de béton et les forces de l'ordre pourraient procéder à des contrôles renforcés. 

Un sujet de Marie Jolly, Dalila Iberrakene et Emmanuelle Lagrange

 
Dijon : la sécurité du marché de Noël pourrait être renforcée


Quelles conséquences en Bourgogne-Franche-Comté ?



Le plan Vigipirate est passé au niveau le plus élevé - “urgence attentat” - en Bourgogne-Franche-Comté comme dans le reste de la France.

ela implique notamment la mise en place de contrôles renforcés aux frontières et des contrôles renforcés sur l'ensemble des marchés de Noël en France pour éviter le risque de mimétisme", a déclaré le ministre de l’Intérieur après l’attaque commise à Strasbourg mardi 11 décembre.

En Franche-Comté, le marché de Noël de Besançon a été fermé jusqu'au jeudi 13 décembre à 14h minimum, dans l'attente d'un plan de sécurité renforcé.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus