Covid-19. Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Olivier Véran : Nièvre, Rhône et Aube sous surveillance

Trois nouveaux départements sont soumis à des "mesures de freinage". 28 autres sont placés en vigilance renforcée en raison de la hausse du taux d'incidence.

Olivier Véran, ministre de la Santé donne une conférence de presse ce jeudi 25 mars. De nouvelles mesures vont concerner trois département, la Nièvre, l'Aube et le Rhône.
Olivier Véran, ministre de la Santé donne une conférence de presse ce jeudi 25 mars. De nouvelles mesures vont concerner trois département, la Nièvre, l'Aube et le Rhône. © Sadak Souic - maxPPP

Ce qu’il faut retenir des annonces d’Olivier Véran

 

La Nièvre rejoint la liste des départements soumis à des "mesures de freinages

En Bourgogne, depuis deux semaines, le taux d'incidence pour 100 000 habitants avait plus que doublé dans la Nièvre. Il était de 146 au début du mois de mars. Il est de 329 le 20 mars dernier (dernières données disponibles), largement au dessus du seuil d'alerte fixé à 250 pour 100 000 habitants. "On est à ce jour le département de Bourgogne Franche-Comté qui a le taux d’incidence le plus élevé", confirme Régis Dindaud, délégué départemental de l'Agence régionale de santé.

Les mesures de freinage mises en place par le gouvernement dans 19 départements sont destinées à affronter la nouvelle poussée de l'épidémie de Covid-19, en attendant une accélération de la vaccination annoncée ces prochaines semaines par le gourvenement avec la mise en place de 38 vaccinodromes sur l'ensemble du territoire avec l'aide des pompiers.

Les rassemblements de plus de 6 personnes interdits sur l'ensemble du territoire

Les rassemblements de plus de six personnes en extérieur sont interdits sur tout le territoire, afin de tenter de freiner la propagation du virus du Covid-19, a précisé mercredi 24 mars le ministère de l'Intérieur. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, demande aux forces de l'ordre de verbaliser "de manière stricte" les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique, "sur tout le territoire".

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société